Sénateur Goulet
Sénateur membre de la Commission des Finances
Abonné·e de Mediapart

75 Billets

0 Édition

Billet de blog 30 janv. 2017

Trump pompier pyromane le #MuslimBan le met au ban des Nations

Non au décret scélérat #MuslimBan

Sénateur Goulet
Sénateur membre de la Commission des Finances
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Trump : pompier pyromane 

Le MuslimBan met l'Amérique au ban des Nations

Les échos de la campagne pour l'élection présidentielle ont occulté le décret bannissant 7 nationalités du sol américain, du jamais vu.

Si la question d'une émigration choisie peut faire débat, le #muslimban est un acte raciste, inutile, contre-productif et pour finir, bien que la liste des qualificatifs potentiellement applicables soit encore longue, pour tout dire effrayant.

Pris 16 ans après les faits, pour prétendument lutter contre les terroristes qui ont attaqué les Etats-Unis le 11 septembre 2001, ce décret « Trumpier » ne vise aucun des pays d'origine des terroristes du 11 septembre !

Donc, après avoir mis le chaos en Irak, semé la mort et le sang, récolté Daesh, l'Amérique de Trump refuse les réfugiés, conséquence directe de la calamiteuse politique de Bush, alors qu'il épargne les pays du Golfe .

Curieux quand on connaît la rhétorique visant à incriminer ces pays pour le financement du terrorisme- et alors qu'un tribunal américain s'apprête à ouvrir des poursuites contre l'Arabie Saoudite, précisément pour juger de son implication dans ces attentats qui ont changé la face du monde.

Monsieur Trump dessine , en réalité , un peu comme Chaplin jouant avec le globe terrestre dans "le dictateur " sa carte du terrorisme en évitant  soigneusement les pays avec lesquelles il entretient des relations d'affaires, c'est évident !

Ce décret scélérat constitue une violation de tous les principes de droit, puisqu'il prive immédiatement les voyageurs originaires de ces pays pourvus de visas réguliers, mais aussi les doubles nationaux, d'entrée sur le territoire américain.

On a d'ailleurs assisté à des scènes d'un autre âge, comme ce couple âgé arrivant d'Iran pour visiter leurs enfants, citoyens américains, refoulé à Amsterdam, interdit d'embarquer, cette scientifique iranienne attendue à Harvard, ce cinéaste iranien attendu à Hollywood pour recevoir un oscar,

Idem à Roissy, Dubaï , Munich…

Le président du groupe d'amitié entre l'Allemagne et les USA qui a la double nationalité iranienne , privé de séjour aux USA !!!!

Que se passera-t-il si un citoyen israélien juif né en Irak, tente d'entrer sur le territoire américain ? Sera-t-il lui aussi refoulé ?

L'anathème mondial ( puisque sans honte et sans délai toutes les compagnies aériennes l'ont appliqué )est donc jeté, sans qu'aucune instance ne puisse faire entendre le droit et la raison !!!

Dans ce marasme, une lueur dans la nuit, un juge ,du tribunal fédéral, la juge fédérale de Brooklyn, Ann Donnelly, qui avait été saisie par plusieurs associations de défense des droits de l'Homme, dont la puissante ACLU, a ordonné aux autorités américaines de ne procéder à aucune expulsion de ressortissants des sept pays musulmans concernés par le décret - Iran, Irak, Yémen, Somalie, Libye, Syrie, Soudan - disposant des papiers les autorisant à entrer aux Etats-Unis.

Au delà du #MuslimBan, pris moins de 8 jours après son entrée en fonction, il nous revient de nous préparer à la politique imprévisible du président Trump.

Il nous appartient d'être fermes et intangibles sur nos principes et vos valeurs - liberté, égalité, fraternité et laïcité - celle de l'Etat pas celle du citoyen, ni celle de commentateurs de télévision.

La laïcité fait partie de notre bloc de légalité , c'est au citoyen de s'y adapter dans le cadre de la loi républicaine. C'est à nous d'être exigeants avec le principe d'égalité devant la loi pour éviter les discriminations et mieux les combattre.

Enfin, les communautés musulmanes de France doivent s'organiser et prendre en mains leur destin dans ce pays écorché et à peine reconnaissable qu'est devenue la France d'après Charlie.

Le Ministre de l'Intérieur , Bernard Cazeneuve  avait tenté de mettre en place une instance de dialogue qui semble bloquée. Le président du CFCM, Anouar Kbibech, est un homme posé et compétent , et le temps n'est plus aux querelles d'égos, le temps est à l'organisation et la transparence.

Le discours de François Fillon hier à la Villette a donné le "la" ..

L'Islam sera au cœur de la campagne, avec ses mensonges, ses excès, ses vérités et l'impérieuse nécessité de respecter les millions de Français de confession musulmane, qui sont des citoyens à part entière.

Trump et sa politique sectaire et islamophobe ne peut pas et ne doit pas servir de modèle en Europe, en France.

C'est le vœux républicain que je forme puisque nous sommes encore au mois de janvier,

Bonne année républicaine à tous.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
A Hong Kong, Pékin met les médias au pas
En moins de vingt ans, l’ancienne colonie britannique est passée de la 18e à la 80e place dans le classement mondial de la liberté de la presse de Reporters sans frontières (RSF). De nombreux journalistes partent ou s’apprêtent à le faire, tandis que d’autres ont décidé de résister.
par Alice Herait
Journal — Asie
« Une grande purge est en cours »
Le militant hongkongais Au Loong-Yu réside temporairement à Londres, alors que sa ville, région semi-autonome de la Chine, subit une vaste répression. Auteur de « Hong Kong en révolte », un ouvrage sur les mobilisations démocratiques de 2019, cet auteur marxiste est sévère avec ceux qui célèbrent le régime totalitaire de Pékin. 
par François Bougon
Journal — France
Covid long : ces patientes en quête de solutions extrêmes à l’étranger
Le désespoir des oubliées du Covid-19, ces Françaises souffrant de symptômes prolongés, les pousse à franchir la frontière pour tester des thérapies très coûteuses et hasardeuses. Dans l’impasse, Frédérique, 46 ans, a même opté pour le suicide assisté en Suisse, selon les informations de Mediapart.
par Rozenn Le Saint
Journal
Face à Mediapart : Fabien Roussel, candidat du PCF à la présidentielle
Ce soir, un invité face à la rédaction de Mediapart : Fabien Roussel, candidat du Parti communiste français à la présidentielle. Et le reportage de Sarah Brethes et Nassim Gomri auprès de proches des personnes disparues lors du naufrage au large de Calais.
par à l’air libre

La sélection du Club

Billet de blog
1er décembre 1984 -1er décembre 2021 : un retour en arrière
Il y a 37 ans, le drapeau Kanaky, symbole du peuple kanak et de sa lutte, était levé par Jean-Marie Tjibaou pour la première fois avec la constitution du gouvernement provisoire du FLNKS. Aujourd'hui, par l'entêtement du gouvernement français, un référendum sans le peuple premier et les indépendantistes va se tenir le 12 décembre…
par Aisdpk Kanaky
Billet de blog
Ne nous trompons pas de combat
À quelques jours du scrutin du 12 décembre, il importe de rappeler quel est le véritable objet du combat indépendantiste dans notre Pays. Ce n’est pas le combat du FLNKS et des autres partis indépendantistes contre les partis loyalistes. Ce n’est même pas un combat contre la France. Non, c’est le combat d’un peuple colonisé, le peuple kanak, contre la domination coloniale de la République française qui dure depuis plus d’un siècle et demi.
par John Passa
Billet de blog
Pourquoi ne veulent-ils pas lâcher la Kanaky - Nouvelle Calédonie ?
Dans quelques jours aura lieu, malgré la non-participation du peuple kanak, de la plupart des membres des autres communautés océaniennes et même d'une partie des caldoches. le référendum de sortie des accords de Nouméa. Autant dire que ce référendum n'a aucun sens et qu'il sera nul et non avenu.
par alaincastan
Billet de blog
Lettre ouverte à Sébastien Lecornu, Ministre des Outre mer
La Nouvelle-Calédonie connaît depuis le 6 septembre une dissémination très rapide du virus qui a provoqué, à ce jour, plus de 270 décès dont une majorité océanienne et en particulier kanak. Dans ce contexte le FLNKS demande le report de la consultation référendaire sur l'accession à la pleine souveraineté, fixée par le gouvernement au 12 décembre 2021.
par ISABELLE MERLE