Des Armes et des Larmes

Un spectacle très documenté sur l'armement et ses conséquences : mobilisation de soldats, bombe atomique (utilité, destination, etc), trafics et guerres... Nicolas Lambert réalise le troisième volet de la trilogie "Bleu-Blanc-Rouge", après "Elf la pompe Afrique" et "Avenir radieux, une Fission française".

Partant de l'attentat de Karachi en 2002, de l'amitié de Nicolas Sarkozy avec le président Kadhafi puis de la guerre contre la Lybie, son chef étant devenu infréquentable (!!!), montrant les influences d'un réseau français de trafic d'armes à destinations internationnalement troublantes, réseau dont le président de la République Française, les ministres, les députés et les hommes d'influence (notamment Takiedine), et d'autres encore notamment certains médias qui étouffent les révélations, Nicolas Lambert tisse un spectacle d'envergure sur la troisième puissance de ventes d'armes au monde. Il a assemblé nombre de documents, d'informations précises, datées, des captations de sms ou d'appels téléphoniques pour concevoir et écrire ce spectacle de près de deux heures, et on en redemanderait... A l'aide de deux acolytes au plateau qui assument la musique (Hélène Billard ou Eric Chalan au violoncelle) et la technique (Erwan Temple ou Frédéric Evrard), Nicolas Lambert incarne tous ces personnages avec un grand talent, passant de l'un à l'autre avec une belle spontanéité. La mise au plateau se révèle d'une efficacité aussi redoutable que les armes qu'il dénonce. Une grande leçon de démocratie qu'il offre aux spectateurs pour dire la profonde médiocratie de ceux qui nous gouvernent, officiels et officieux.

En ce moment jusqu'au 20 décembre 2015 du mercredi au samedi à 19h, le dimanche à 15h.

Au Grand Parquet, 35 rue d'Aubervilliers, 75018 Paris, métro Stalingrad.

Réservations : 01.40.05.01.50

Compagnie Un pas de coté : www.unpasdecote.org

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.