Pourquoi se créer un blog pour soi personnellement

Il y a longtemps que je me tate pour ouvrir mon blog. Plusieurs choses m'ont freinées et je ne sais encore aujourd'hui si je vais passer le pas. 

Il y a longtemps que je me tate pour ouvrir mon blog. Plusieurs choses m'ont freinées et je ne sais encore aujourd'hui si je vais passer le pas.

 

 

Pourquoi créer son blog ?

- pour écrire son cahier intime ? Je l'ai arrété depuis l'âge de 16 ans (ça fait longtemps déjà) parce que l'intérêt était d'écrire, de se déverser. Et relire cela était, pour moi, assez inutile et assez rébarbatif. Et puis, écrire pour soi quand le style vous manque ...

 

- pour être lu ? Mais vous vous rendez compte, si chacun crée son blog pour être lu. C'est comme un journal intime avec un égo démesuré. Qui peut croire que l'on va être lu.

 

Un blog pour lui tout seul ne sert à rien.

 

Alors cet outil a été créé il y a quelques années (c'est tout jeune, ma deuxième fille était elle déjà parmi nous ?), et depuis les journaux en ligne (entre autres) proposent à chacun (des abonnés) de créer un blog.

 

Alors pourquoi y adhérer ?

 

Je suis un lecteur de journaux en ligne, je suis un lecteur de blogs et je suis très facilement tenté de réagir de commenter articles billets-de-blogs. Je m'y suis mis avec un pseudo créé pour la circonstance selon l'humeur du moment.

 

Ensuite ne pouvant gérer qu'une seule identité à la fois, j'ai dû me trouver un pseudo unique (serdan) pour me créer ainsi mon identité dans ce petit monde de l'internet nouvelle formule.

 

Mes commentaires, je les ai disséminés sur LeMonde.fr, sur Agoravox, chez Versac, Rolin, Eolas et plein d'autres encore.

La question du blog restait là lancinante. Ayant un caractère trop réfléchi, je voulais choisir le lieu.

Pourquoi pas dans un journal en ligne (LeMonde.fr, Liberation.fr, etc.) ou sur mon propre site indépendant. J'ai longtemps cru qu'un blog tout seul était un gage d'indépendance, d'ouverture aux autres. Mais il faut croire que cela n'a pas marché car ce blog seul n'a jamais existé.

 

Alors sur Médiapart, pourquoi pas ?

Parce qu'il est nouveau,

Parce que les gens sont ouverts quand une aventure démarre (vous verrez les mois passant, certains vont trouver des raisons de se fermer)

Parce que les articles sont intéressants (oui le journal y est pour quelque chose)

Parce que j'ai compris qu'il fallait une communauté pour parler même s'il faudra que cette communauté s'ouvre.

 

 

On va essayer sans trop parler de soi (il faut bien qu'il existe une exception à la règle que je me fixe, l'exception sera ce premier post).

 

Quant à être lu ? je ne sais, je vais voir.

 

Alors, bonjour à tous

 

serdan

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.