2019 Quelques couleurs dans le panier

Parce que l'optimisme se bat les pieds sur terre il faut imaginer Sisyphe à un carrefour heureux

fleur fleur

 

Parce que la colombe ne peut se passer d'air
ni pour voler ni pour respirer
parce que le monde est à tout le monde
parce que la rue d'Aubagne
et toutes les rues de l'humanité pillée

parce que la pensée mâche toutes les graines
parce que aujourd'hui les mots sont jaunes

sans oublier aucune des couleurs de l'arc-en-ciel


2019 2019

parce que la volonté de durer
et les élections
imposent de savoir et de vouloir s'unir

parce que nous ne marcherons pas derrière l'étendard
de la grenade et de la matraque

parce que l'optimisme se bat
les pieds sur terre
il faut imaginer Sisyphe
à un carrefour
heureux

 

De nombreux articles et billets ont été écrits sur le sujet, j'en ai relevé quelques-uns, parce que je les ai lus

d'autres que je n'ai pas encore lus sont peut-être aussi éclairants, la liste est à compléter.

Laurent Mucchielli : Comment analyser sociologiquement la colère des Gilets Jaunes?
Arno Bertina: «Le chaos déverrouille quelque chose dans nos sociétés»
Etienne Balibar : Gilets jaunes: le sens du face à face
Dordot et Laval : Avec les gilets jaunes: contre la représentation, pour la démocratie
Alain Bertho: «Il ne s’agit pas d’un simple mouvement social»
de Dominique Boullier L'incroyable faillite du maintien de l'ordre macronien

et ceux de :

Jean Pierre Anselme, Pascal Maillart, Jean Marc B., Nestor Roméro, Jean-Marc Adolphe, Edwy Plenel, Edgar Morin...

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.