L'ignorance ? le conditionnement ? ou les deux !!!

Madame Eva Joly soulève un problème de fond qui pose 3 questions:- Est-ce-que la religion ressort de la sphère ( et non de l'espace ) publique ?- Est-ce-que, seules, les religions monothéistes ( spécifiques au pourtour méditerranéen puisque toutes les 3 originaires de Mésopotamie ) ont droit de cité ? - Pourquoi donner à la religion un privilège dans un monde a priori athée, la religion n'étant pas innée ?Il me semble que l'ignorance dont fait preuve notre Ministre de l'Enseignement supérieur illustre parfaitement ce problème en confondant notamment racines chrétiennes avec culture judéo-chrétienne.Qu'au 21 ème siècle, des gens cultivés et en charge du bon fonctionnement de nos sociétés ignorent notre origine, c'est-à-dire l'histoire de l'origine de la vie animale ( apparue sur la planète Terre il y a environ 600 millions d'années ), de la matière ( apparition il y a 13,7 milliards d'années ), de notre appartenance au règne animal ( nous avons 99% de nos gènes communs avec les chimpanzés ) me semble révélateur de l'imbroglio mondial des sociétés dites civilisées qui constituent l'humanité actuelle.Le respect de soi sans lequel ne peut se concevoir le respect de l'autre ni le respect de son environnement et donc de la vie est la notion de base de l'être humain et de toute vie en société. La croyance est le propre de chaque individu, on ne nait pas juif, chrétien, musulman, on le devient par choix ou contrainte.L'honneur et le rôle d'une société est de respecter chacun de ses membres qu'il croit ou ne croit pas ce qui est le propre de l'athée; ce n'est pas d'imposer son choix, l'histoire de l'humanité est riche des crimes commis au nom de " Dieu ".Interrogeons-nous comment Constantin, en 10 ans ( 312-324 ,) a fait de l'Europe un continent chrétien, comment Mahommet, en 10 ans ( 622-632 ), a converti le Moyen-Orient à l'islam et,demandons-nous si la laïcité n'est pas la meilleure solution pour permettre à l'homme d'assurer sa survie.Arrêtons le viol des consciences, acte aussi odieux que le viol physique. Rappelons ce que, il y a plus de 5 siècles, Rabelais disait :" science sans conscience n'est que ruine de l'âme ".Mais, le respect ne peut exister sans conscience !!!

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.