Prière punk pour Nadejda Tolokonnikova

NOTRE-DAME-DE-RUSSIE

PRIEZ

JE VOUS L’ORDONNE

 

PRIEZ

POUR

NADEJDA TOLOKONNIKOVA

DÉPORTÉE AUJOURD’HUI

DEPUIS MILLE ANS

 

Une fourmi pousse

une montagne dans une assiette

L’horloge immense d’un village

démolit midi

 

PRIEZ

 

Autour d’un trou

une chaise s’assoit

avec d’autres chaises

Dans un musée

une aiguille à tricoter tourne

sur le compas déterré d’une tête

 

PRIEZ

JE VOUS L’ORDONNE 

 

CONNAISSANCE DES RÈGLEMENTS

Ma main ne sait plus faire la main

La lune essuie son museau

de graisse noire

dans une mangeoire de pains bénis

L’univers est une sphère d’objets

assignés à résidence

APPEL DANS LA NEIGE

Le genou de minuit

est poli dans la destruction des issues

Une pierre mord une pomme

comme un zéro

Cet acte est une simple question

sur l’harmonie

SIRÈNE SUR LES FLEURS

Aujourd’hui l’âme du monde

 est passionnément inutile

Les étoiles

ne se comparent à rien

Une éponge regarde uniquement

un seau d’eau

pour le vider

MISE AUX ARRÊTS 

Les objets tirent contre le mur

avec les ombres

Le lit se plaint des morts

qui ont joui dans ses draps

L’infini interrompt sa lumière

au milieu d’une photo

ISOLEMENT

Dans un grand panier

un petit panier est rempli de vide

Les soldats  sortent pour traire la lune

et donnent son lait jaune à boire aux chats

 

NOTRE-DAME

 DES VOIRIES

PRIEZ

JE VOUS L’ORDONNE

 

L’aube est un poulet égorgé

dans chaque tête

Un saint fait

vomir  ses doigts

devant des cochons

ZONE RÉSERVÉE 

Les arbres mendient des femmes

et des cagoules

Carnaval se fait dans les gares

Nous regardons passer ses aboiements

CONTRÔLE DES PAILLASSES

Un corbeau saigne

avec sa bouteille de vinaigre

Sous les tables se battent

des jumeaux contradictoires et nus

 

PRIEZ

 JE VOUS L’ORDONNE

 

Il n’y a plus de témoins

Des pies crèvent les yeux

des passants devant les vitrines

INTERDIT DE PASSER

DERRIÈRE LES BALISES 

L’infini gynécologue

surveille des planètes

Des anges montent et descendent

dans les escaliers

HAUTS PARLEURS

En nous entendant parler

le paysage se coupe les lèvres

comme pour nous empêcher de fumer

Les cadavres

photographient les vivants

et jouent avec des cartes de ciment

dans les poubelles

 

NOTRE-DAME-

DES-SLOGANS

DU CENTRE N° 6

PRIEZ

 JE VOUS L’ORDONNE 

 

Cigarette éteinte dans le miel

Photo attachée

à la chaîne d’un chien

La poésie est une valise

qui attend toute la gare

et tous les trains

ET SI ON NOUS CHASSE D’ICI

ON IRA AILLEURS

Les anges écrivent des lettres

avec des seringues arrachées aux horloges

On voit passer

des caniches au sexe rasé

et des éléphants de caoutchouc

gonflés comme des bouées

ENTRÉE À L’INFIRMERIE

EST INTERDITE

Des guitares éventrées

sont pendues à l’envers par leurs cordes

Au marché on vend

des montres de peluche

Mille Jésus en sucre scient leurs croix

dans les escaliers

 

NOTRE-DAME-

DES MIRADORS

PRIEZ

 JE VOUS L’ORDONNE 

 

Les anges portent un pont

sur le dos pour traverser les prières

Je suis témoin

on a cousu sur ma peau

mon costume et ma cravate

QUOTAS DE PRODUCTION

Obligation de mourir

pour déshabiller

nos drapeaux

C’est le matin des symétries

La viande du ciel fait vieillir

des bébés de sel dans les armoires

RESTEZ DANS LA COUR

JUSQU’À L’EXTINCTION DES FEUX

Dans le journal c’est moi

C’est mon nom

dans vos noms

Le rire est un miracle de l’infini

sur tout ce qui finit

Les mouches

arrachent les jambes qui leur restent

pour nourrir la lumière

 

NOTRE-DAME-DES

DES PSYCHIATRIES

PRIEZ 

 

La lune

procède uniquement à l’autopsie

de nos cadavres

Un panier

ramasse les plumes

perdues de la colombe

du Saint-Esprit de Kasan

TRIBUNAL D’EXCEPTION

Les poèmes bénissent les voitures

Les chiffres séparent les additions

Les sabots en chiffon

des mulets

 frappent nos apocalypses

 

NOTRE-DAME-DU-FSB

PRIEZ

 JE VOUS L’ORDONNE

 

Le vent trafique ses guenons

Des nains géants

dansent dans le confessional

de l'autoroute

Par les fenêtres s’évadent

des prisonniers de goudron

ÉCOUTEZ :

Nous semons

les photos de nos doigts

coupés par les machines

dans vos yeux

LOCAL SANITAIRE COMMUN 

Minuit se traîne

La lumière

récite des accouchements de chiennes

Les mots sont les dents du rire

sur les morts

 

NOTRE-DAME-DE- NOËL

ET DES CASQUES

ABOYEZ

 POUR LES PUSSY RIOT

ABOYEZ

 

ABOYEZ POUR

NADEJDA TOLOKONNIKOVA

DÉPORTÉE

DANS UN SPOUTNIK

AU FOND DE LA NEIGE

 

PRIEZ

POUR LES CHATTES  DES ÉMEUTES

 

PRIEZ POUR

LA BRIGADE INTERNATIONALE

NO PASARAN

QUI SE BAT

SUR LE FRONT DES PRIÈRES

 

NE PRIEZ PAS

NE PRIEZ PAS

 

JE VOUS L’ORDONNE

NE PRIEZ PAS

 

NOUS SOMMES TOUS

LA MÈRE DE DIEU

 

ABOYEZ

ABOYEZ

 

 

 

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.