Socios, plus que jamais nous soutenons le Média

Socios* du Média, attachés à l’idée d’un média citoyen coopératif, nous sommes toujours partie prenante de ce beau projet collectif et défendons cet outil d'intérêt public contre les tentatives d'appropriation personnelle et la calomnie.

samsung-ue40h4203aw-pic-1-656x492

Nous avons pris acte de la déclaration d’un petit nombre de socios annonçant publiquement et de façon spectaculaire leur volonté de cesser de soutenir Le Média.

Nous reprenons à notre compte la première phrase de cette déclaration : « Socios du Média, attachés à l’idée d’un média citoyen, nous nous sommes particulièrement impliqués lors de la dernière crise de septembre ».

Certes, certains de ces signataires se sont « particulièrement impliqués » : principalement sur le forum des socios, pour défendre becs et ongles Denis Robert, à force d’invectives envers les socios qui n’allaient pas dans leur sens. Le dénigrement et les insultes, les attaques lâches n’ont pas manqué de leur part, y compris à l’encontre de salarié.e.s qui venaient apporter, courageusement, le témoignage de leur vie quotidienne au Média. Ce petit groupe, particulièrement actif, se faisait appeler « les samouraïs » et se coordonnait afin de procéder à des « raids » sur le forum, comme l’a incidemment reconnu l’une de ses membres. Or, la plupart de ces gens qui se présentent comme des socios ne le sont plus depuis plusieurs semaines ou mois. Venir aujourd’hui en place publique surjouer l’outrage est aussi théâtral qu’hypocrite et revanchard.

« L’affaire Denis Robert » de septembre dernier a de nouveau ébranlé, par un phénomène de répétition, le monde de la presse indépendante. Loin de nous l’idée de prétendre que tout est parfait au Média. Mais de là faire une analyse toujours orientée, partiale et partielle de la situation, il y a un fossé de mauvaise foi et de mauvaises intentions que les auteurs de ce communiqué n’ont pas hésité à franchir.

Ce que ne disent pas ces anciens socios, c’est que les méthodes de Denis Robert au Média ont profondément divisé jusqu’aux salarié.e.s, une majorité n’acceptant pas, comme ce fut le cas précédemment, qu’une seule personne prenne la main sur son fonctionnement et impose ses vues au Média. Nous, socios, ne pouvons que soutenir ces salarié.e.s qui se battent pour leur indépendance financière et leur fonctionnement coopératif, comme ils l’ont fait à plusieurs reprises.

Personne ne peut se réjouir du départ de Denis Robert dans de telles conditions ; il aurait pu choisir de rester en respectant l’essence du Média et la volonté commune. La proposition lui en a été faite, des appels lui ont été adressés par les socios… Il a préféré l’affrontement et le rapport de force. C’est un échec pour toutes et tous.

depositphotos-19516717-stock-photo-pile-of-newspapers

Nous ne reviendrons pas sur le mille-feuille argumentatif de ce communiqué, si ce n’est pour constater que pointer des « faits » qui remontent à plusieurs années, interpréter certaines réalités comme fautives alors qu’elles sont régulières, présenter un syndicat de salarié.e.s « pro Denis Robert » créé quelques jours avant la crise comme légitime dans la crise, incriminer nommément des salarié.e.s ou dirigeants du Média en les jetant à la vindicte de façon répétée, etc. sont des méthodes qui contredisent largement l’image de sagesse que veulent se donner ces signataires.

Bien sûr, Le Média n’est pas parfait. Il a connu des débuts chaotiques, un parcours compliqué et son organisation reste à améliorer. Cependant, grâce à l’effort d’une équipe engagée, soutenue par des socios motivés et qui comprennent la nécessité et l’enjeu d’une information totalement libre, Le Média continue de produire des émissions de grande qualité, l’adhésion sur les réseaux sociaux est en forte hausse, de jeunes journalistes ont rejoint l’équipe et donnent aux articles écrits et aux vidéos une force salutaire et un regard en accord avec les réalités du monde.
Par ailleurs, de très nombreux socios restent déterminés à soutenir le Média et s’investissent dans des ateliers où sont discutées des propositions pour améliorer son fonctionnement, développer la coopération, enrichir les contenus ; sur le terrain, avec des reportages réalisés en commun ; ainsi que sur les réseaux socios, pour en promouvoir les émissions.

pfeil-mit-saugnapf-gross

 

Une opération préparée

Il faut également savoir que cette nouvelle attaque contre le Média a opportunément lieu à quelques jours de la naissance du projet concurrent de Denis Robert. Un projet largement inspiré du Média : même forme juridique, même schéma de fonctionnement, mêmes groupes de sociétaires (sauf celui des volontaires bénévoles), avec en plus, un groupe de fondateurs et un cinquième groupe qui réunirait, lit-on, des partenaires financiers mécènes dont on ne sait officiellement rien, mais qu’on peut supposer être les mêmes que ceux que Denis Robert voulait introduire au Média, remettant en cause son indépendance financière.

La manœuvre ne dupe personne : cette opération a été préparée, elle a nécessité des moyens techniques pour produire la vidéo diffusée sur Youtube : écriture, enregistrement, montage, post-production… Ajoutons la publication du texte sur un blog de Médiapart créé spécialement pour l’occasion, à une date qui n’est nullement due au hasard… L’objectif de cette opération serait-il de continuer à semer un maximum de pagaille au Média en essayant de détourner ses socios vers le projet de Denis Robert, afin d’assécher son indépendance financière et de le faire mourir ?
Que Denis Robert partage cette déclaration de socios sur le départ sur ses réseaux est regrettable, cela laisse penser qu’il soutient une tentative de décrédibilisation du Média, nous espérons cependant qu’il n’en est rien.


Nous, socios, refusons de rester sans réagir à cette attaque indigne et mortifère.

Nous réaffirmons notre soutien dans un projet dont le financement est 100 % indépendant des grosses fortunes, véritablement coopératif et libre dans sa parole plurielle.

Nous refusons de laisser croire que Le Média n’est pas viable.

Nous refusons ces attaques dirigées contre nous par des tireurs de ficelle qui ont des intérêts particuliers à semer le trouble dans l’esprit des socios.

Nous refusons de reconnaître pour légitime la parole de quelques ex-socios.


NOUS RÉAFFIRMONS NOTRE SOUTIEN PLEIN ET ENTIER AU MÉDIA ET À SON ÉQUIPE.

Nous continuerons à nous investir dans son fonctionnement coopératif pour l’améliorer et fournir en libre accès la meilleure information indépendante possible, dans le respect de son Manifeste fondateur, des travailleurs, des socios et des citoyens.

Ce désir, fort de notre expérience au Média, nous continuerons à le tenir ici, avec une vigueur et un enthousiasme intacts.

Si, comme nous, ce désir continue de vous animer ou si vous souhaitez en apprendre davantage ou nous rejoindre dans nos projets, vous pouvez nous écrire à sociosengages@gmail.com



Premiers Signataires

Philippe Blondeau, socio
Thomas Boulenger, socio fondateur, bénévole, gestion du forum, sous-titreur
Michèle Brochot, socio fondatrice, bénévole, participe au projet coopératif
Tang C, socio fondateur
Dan-sansemilo, socio
Élisabeth de Crop, socio fondatrice
Christian de Crop, socio fondateur, sous-titreur, participe au projet coopératif
Antoine Dopalet, socio fondateur, bénévole, participe au projet coopératif
Alain Duroux, socio, participe au projet coopératif
Adèle Fletcher, socio fondatrice, bénévole, participe au projet coopératif
Michelle Fletcher, socio
Siegfried Gautier, socio fondateur, bénévole, participe au projet coopératif
Fabrice Kannengiesser, socio fondateur, bénévole
Jn. Lambregts, socio fondateur
Hélène Lapeyre, socio
Suzanne Lecomte, socio fondatrice
LeLuiOuUnAutre, socio fondateur
Daniel Marcotte, socio fondateur et donateur
Mélody_N, socio
Pierre Normand, socio, participe au projet coopératif
OskarKCyrus, socio, blogueur
Mathieu Patie, socio fondateur
Véronique Pinoteau, socio, bénévole, participe au projet coopératif
Julien Roche, socio fondateur
Samia Sadat, socio fondatrice
Roselyne Sanial, socio fondatrice

 

Signataires (mise à jour régulière)

Yfan Labrise, socio fondateur, participe au projet coopératif
Marie Jourde, socio fondatrice
France Fautrad, socio fondatrice
Frédéric Daniel, socio fondateur
Marie-Thérèse Gallais, socio, membre actif café des socios
Michèle Arnoult, soutien du Média
Prométhée, socio fondateur
Sylvie Torres, socio fondatrice
Michelle Lecolle, socio fondatrice
Odette Tarit, socio fondatrice, correspondante citoyenne
Pierrick le Feuvre, socio



__________________________ __________________________ __________________________


Cette déclaration a été envoyée à M. Bertrand Bernier, président de l’association Le Media, à M. Julien Théry, président de la société de presse, à M. Romain Moriconi, président de la société de production du Média, à la section CGT et à la section SNJ du Media, à Messieurs Gérard Miller et Henri Poulain, fondateurs du Média ainsi qu’aux socios cooptés à l’assemblée générale.

Nous autorisons sa diffusion par les canaux que chacun jugera opportun. A ce titre, nous la remettons également à plusieurs médias qui ont couvert cette crise, dont Le Monde et Arrêt sur Image


Pour :




*les socios sont les contributeurs engagés dans le financement du Média

 

Téléchargement du pdf

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.