Les Verts contre le Rose

J'ai toujours pensé qu'il y avait un brin de masturbation intellectuelle chez les Verts. Je parle des nains politiques, pas du Géant du Maïs. Mais cet article n'est pas pour évoquer le fait que Tati (Eva pas Jacques) ait renvoyé Monsieur Hulot en vacances (de Jacques, pas d'Eva).
Harley davidson © Eduardo Dias
Harley davidson © Eduardo Dias

J'ai toujours pensé qu'il y avait un brin de masturbation intellectuelle chez les Verts. Je parle des nains politiques, pas du Géant du Maïs. Mais cet article n'est pas pour évoquer le fait que Tati (Eva pas Jacques) ait renvoyé Monsieur Hulot en vacances (de Jacques, pas d'Eva).

En fait cet article, n'est pas la non plus pour se souvenir de la tripotée de candidats calamiteux qui se sont succédés à la Présidentielle ces dernières années. A se demander si les plus intelligents parmi les dirigeants de ce parti ne préfèrent pas directement renoncer ou ne pas se déclarer afin d'éviter le suicide politique.

Cet article ne parlera donc pas des Verts bien de chez nous, sur lesquels il y a plus à rire qu'a dire, mais de leur homologues allemands qui sur ce coup là ne valent guère mieux.

Corollaire, on ne parlera pas non plus en évoquant le Rose du Parti Socialiste. Cela nous évitera de nous lamenter sur les têtards qui peuplent le marigot désormais, et dont l'objectif est de réclamer le pouvoir, non pas pour nous le rendre mais juste pour le garder. Gardien du pouvoir , c'est un beau métier. Peut-être qu'un jour il penseront à en faire quelque chose. Mai(s) à priori ce n'est pas au programme...3615_Chipolata.jpg

Le Rose dont il est question est celui qui monte aux joues des bigotes avant qu'elles ne rougissent carrément à la pensée qu'elles connaissent le plaisir en passant une partie de leur vie agenouillées avec un truc qui fond dans la bouche. (Une hostie !!! Bande de pervers !!). C'est aussi la couleur dont on a affublé le Minitel avec des 3615 aux prénoms évocateurs (Cindy, Whitney, Jacques , Ulla) avant qu'il ne soit détroné par le téléphone surtaxé ou des vieillardes arthritiques répondent aux cancres de la solitude en faisant monter à la fois la pression et la facture. C'est également celui des textes évocateurs que Gainsbourg n'a pas écrit uniquement pour France Gall et ou il est question "de trépidations de machine au creux des reins" et de filles "qui n'ont besoin de personne"

C'est le rose vif à faire degueuler un rat qui orne les accessoires du plaisir portatif à pile, dans un monde ou l'alcalin à remplacé le calin dont il est question. Je veux parler des Sex Toys.

Il s'est trouvé parmi les Vert d'outree Rhin une dizaine de mécontents de leur gadget (aux reins outrés ?), et qui a interpellé le Bundestag en ces termes : "Bon nombre de godemichés et autres sex-toys comme les vibromasseurs et les plugs anaux contiennent des quantités élevées de phtalates, de plastifiants cancérigènes et autres substances toxiques".

Bref un vrai problème de santé publique pour lequels ils demandent une reglementation et que des mesures soient prises. Pas sur la taillesextoy-300x266.jpg toutefois, bien qu'au rhytme ou nous allons on va bientôt légiférer sur la cambrure des bananes.

Après tout pourquoi les canards vibrants pour adultes devraient ils être plus dangereux que les canards de bain pour les bambins ?

Donc on résume : La vache est folle, le poulet dioxyné, le mouton tremblant, les OGM nocifs, la pluie acide, le soleil cancérigène etc...

Mais le Vrai problème réside dans ce qu'on se met dans le..dans la..., enfin la ou tout le monde pense.

Je ne sais pas ce que tu en penses ami lecteur, mais pour ma part, il me semble qu'avant de traiter ce problème de, et par, le fondement, il serait peut-être plus utile de régler les autres une bonne fois pour toutes.

Sinon, il y a bien une autre solution. Pour ma part, je n'ai pas besoin de piles. Je recharge mes batteries avec un petit verre de Coteaux du Tricastin.

Mouais...

Je vais peut-être changer de cépage. On ne sait jamais...

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.