Propagande Educative

Voici les derniers propos de M'sieur Chatel, qui n'en manque pas une pour prendre les gens pour des cons :

"Nous aurons, à la rentrée 2011, environ 35.000 professeurs de plus qu'au début des années 90 alors qu'il y a moins d'élèves, 540.000 élèves de moins", a-t-il ajouté. "

 

Il oublie un truc, pépère, c'est que c'est dans les années 90 qu'il vint à tous la lumineuse idée de monter 80% d'une classe d'âge au baccalauréat. Et que les études, qui sont censées finir à 16 ans, ne sont plus jamais jamais bouclées à cet âge ( sauf extra-terrestre ayant réussi à convaincre le ban l'arrière-ban et la crémière des capacités de 'rejeton' qui aura des années d'avance ).

Il y a peut-être moins d'élèves (et encore,faut voir les stats : parfois dans les zôtes sfères on oublie les élèves qui ne sont pas de nationalité française, mais passons ), mais ces élèves ont CONSIDERABLEMENT rallongé leur temps dans les rêts du ministère de l'Education Nationale....

On a même développé considérablement les BTS, ces études post-bac qui mobilisent pour l'essentiel des enseignants du secondaire : et là, on a, pris en charge par les locaux et les professeurs, des jeunes gens qui ont une vingtaine d'année bien pesée, voir des 23/24 ans en BTS n'est pas une rareté.

Alors Chatel et ses stats.... soit il nous prend pour des cons, soit c'est lui qui y est.

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.