Siddh
Abonné·e de Mediapart

2 Billets

0 Édition

Billet de blog 14 juil. 2010

Demain l'espoir

Siddh
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Peu avant le 16 juin 2010.
Le gouvernement est affaibli par l'équipe de France de football. La réforme des retraites françaises risque bien de se jouer en Afrique du Sud; la politique soumise au football... Désespoir du peuple. Coup de sifflet final. Plus aucun moyen d'être fier de son pays. Le gouvernementt est affaibli, il s'affole : le calendrier ne tient plus. Il leur fallait des buts et une victoire. Echec. Bréche béante dans la tentative d'Etat-entreprise.
Si cela se confirme, nous pourrions crier : quel échec édifiant! Echec du chef de l'Etat. Echec de la communication pure et érigée en dogme. Echec de la politique des résultats au plus court terme. Mais nous en sommes loin. L'équipe est forte. Et elle est loin d'être isolée. Elle a choisi les plus puissants comme alliés. Mais le peuple est une force incontrôlable en France. Une variable insondable dans les faits. Il accepte de travailler très dur. Mais gare à celui qui se moque de lui.

Le 16 juin 2010.

Affaire Bettencourt. Comme un glaive qui lentement perce l'armure d'un combattant hué dans l'arène. Au delà des lignes et des clivages. A gauche des Montebourg parlent fort; des Aubry se manifestent. Au centre des Bayrou crient. Et sans compter sur l'appui des rebelles ; nichés au sein même de la majorité présidentielle. Des de Villepin et des gaullistes surtout. Mais pas seulement. Des centristes encore, ou des Copé. Certains ont senti l'odeur du sang, de la guerre et donc du pouvoir qui se libère. Les plus intègres ont compris la perversion de l'esprit du peuple français. Gravé dans une Histoire indélébile. Au grand dam des fossoyeurs.
La vérité est entendue. Le peuple se réveille d'une profonde léthargie. Doucement, mais à une allure certaine. Il se souvient. Mémoire et avenir d'une France libre et résistante. Juste et solidaire. Pas sécuritaire. Libre. Pas soumise. Résistante. Loin des instincts primaires à qui l'on renvoit le peuple sans cesse. Juste et solidaire. Un idéal jamais atteint, mais un espoir vital. Né de 1789, anéanti en 2007. Date de l'avènement du positivisme panglossien déguisant le plus cynique des obscurantismes . Une tâche d'injustice. Une souillure brisant le peuple. Egoisme, concurrence déloyale, mépris, division des Hommes entre eux. Chaos organisé.
Le 14 juillet 2010.
Reste la mise en lumière et en perspective. Reste aux médias de jouer leur rôle. Affaire Bettencourt. Sans Woerth, mais avec un ministre du Travail coupable de conflits d'intérêts. Sans Woerth parce qu'il est loin d'être le seul. Sans Woerth parce qu'il y a 17 ans, Bérégovoy. Mais avec une affaire d'Etat d'une ampleur considérable. Inédite peut-être.
Car cette affaire ébranle l'élite; presque toute entière impliquée. Inédite car depuis 221 années, les Français ont évolué. Hors de question de trancher le cou de qui que ce soit. Et c'est heureux. Mais le coup est lancé, et les Français ne sont plus sensibles aux charmes naturels de l'élu d'il y a trois ans. Ils souffrent et comptent bien le faire sentir. Quand? Nul ne peut le dire. Mais nous avons tous le droit de le présentir. Et sans doute, le devoir d'agir.

Siddh

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
A Hong Kong, Pékin met les médias au pas
En moins de vingt ans, l’ancienne colonie britannique est passée de la 18e à la 80e place dans le classement mondial de la liberté de la presse de Reporters sans frontières (RSF). De nombreux journalistes partent ou s’apprêtent à le faire, tandis que d’autres ont décidé de résister.
par Alice Herait
Journal — Asie
« Une grande purge est en cours »
Le militant hongkongais Au Loong-Yu réside temporairement à Londres, alors que sa ville, région semi-autonome de la Chine, subit une vaste répression. Auteur de « Hong Kong en révolte », un ouvrage sur les mobilisations démocratiques de 2019, cet auteur marxiste est sévère avec ceux qui célèbrent le régime totalitaire de Pékin. 
par François Bougon
Journal — France
Covid long : ces patientes en quête de solutions extrêmes à l’étranger
Le désespoir des oubliées du Covid-19, ces Françaises souffrant de symptômes prolongés, les pousse à franchir la frontière pour tester des thérapies très coûteuses et hasardeuses. Dans l’impasse, Frédérique, 46 ans, a même opté pour le suicide assisté en Suisse, selon les informations de Mediapart.
par Rozenn Le Saint
Journal
Face à Mediapart : Fabien Roussel, candidat du PCF à la présidentielle
Ce soir, un invité face à la rédaction de Mediapart : Fabien Roussel, candidat du Parti communiste français à la présidentielle. Et le reportage de Sarah Brethes et Nassim Gomri auprès de proches des personnes disparues lors du naufrage au large de Calais.
par à l’air libre

La sélection du Club

Billet de blog
Lettre ouverte à Sébastien Lecornu, Ministre des Outre mer
La Nouvelle-Calédonie connaît depuis le 6 septembre une dissémination très rapide du virus qui a provoqué, à ce jour, plus de 270 décès dont une majorité océanienne et en particulier kanak. Dans ce contexte le FLNKS demande le report de la consultation référendaire sur l'accession à la pleine souveraineté, fixée par le gouvernement au 12 décembre 2021.
par ISABELLE MERLE
Billet de blog
Ne nous trompons pas de combat
À quelques jours du scrutin du 12 décembre, il importe de rappeler quel est le véritable objet du combat indépendantiste dans notre Pays. Ce n’est pas le combat du FLNKS et des autres partis indépendantistes contre les partis loyalistes. Ce n’est même pas un combat contre la France. Non, c’est le combat d’un peuple colonisé, le peuple kanak, contre la domination coloniale de la République française qui dure depuis plus d’un siècle et demi.
par John Passa
Billet de blog
Pourquoi ne veulent-ils pas lâcher la Kanaky - Nouvelle Calédonie ?
Dans quelques jours aura lieu, malgré la non-participation du peuple kanak, de la plupart des membres des autres communautés océaniennes et même d'une partie des caldoches. le référendum de sortie des accords de Nouméa. Autant dire que ce référendum n'a aucun sens et qu'il sera nul et non avenu.
par alaincastan
Billet de blog
1er décembre 1984 -1er décembre 2021 : un retour en arrière
Il y a 37 ans, le drapeau Kanaky, symbole du peuple kanak et de sa lutte, était levé par Jean-Marie Tjibaou pour la première fois avec la constitution du gouvernement provisoire du FLNKS. Aujourd'hui, par l'entêtement du gouvernement français, un référendum sans le peuple premier et les indépendantistes va se tenir le 12 décembre…
par Aisdpk Kanaky