sidoinec
none
Abonné·e de Mediapart

27 Billets

0 Édition

Billet de blog 20 août 2021

Manifestation anti-passe sanitaire : Le cabinet occurrence admet son impuissance !

David Dufresne, qui se souvient de ses années 1990 à Libération : "Il y avait des journalistes qui savaient compter les manifestants, et qui les comptaient ! C'est une culture journalistique qui s'est perdue, j'ai l'impression. Maintenant, les journalistes attendent le chiffre officiel et celui des organisateurs, ce que je trouve un peu exaspérant.

sidoinec
none
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

David Dufresne, qui se souvient de ses années 1990 à Libération : "Il y avait des journalistes qui savaient compter les manifestants, et qui les comptaient ! C'est une culture journalistique qui s'est perdue, j'ai l'impression. Maintenant, les journalistes attendent le chiffre officiel et celui des organisateurs, ce que je trouve un peu exaspérant. Vu le mouvement qui se crée, ne pas faire cet effort de compter, c'est participer à cette espèce de «voix officielle» et n'est bon pour personne." Alors, il propose que les médias recommencent à compter eux-mêmes les manifestants dans toute la France, quitte à mutualiser leurs moyens sur place, et à recouper les décomptes locaux au niveau national – un peu à la manière du Nombre Jaune, finalement.

Mais les médias ne s'étaient-ils pas réunis en 2017 afin de connaître précisément et de manière indépendante l'affluence aux manifestations parisiennes ? Cet été, les 70 médias partenaires (tels que Mediapart ou Le Parisien) finançant ces décomptes ont bien sollicité le cabinet Occurrence, qui se charge de l'installation d'un système de captation et de mesure en un point du cortège. Mais Occurrence a tenu compte des échecs répétés qui s'étaient produits lors des manifestations parisiennes des Gilets jaunes, les cortèges s'étant scindés à plusieurs reprises ou n'étant que partiellement passés devant l'emplacement de mesure, faussant ses décomptes. "Quand c'est un rassemblement statique, on n'a pas suffisamment testé la technologie pour être sereins à 100 %. Et quand il y a plusieurs cortèges, le comptage devient trop difficile car on pourra compter un maximum de deux cortèges", détaille auprès d'ASI celui qui supervise les comptages d'Occurrence, Jocelyn Munoz.

Car le cabinet n'est pour l'instant pas en mesure de s'implanter dans autant d'endroits qu'il y a de cortèges, faute de moyens et de salariés en plein été. "Médiatiquement, ça donne un chiffre partiel, trop compliqué à annoncer, expose Munoz. On a un petit peu laissé tomber, on se rend bien compte que les technologies développées l'ont été pour compter une manifestation syndicale bien structurée qui va d'un point A à un point B. Mais c'est très frustrant pour nous de ne pas pouvoir compter quand on voit les débats sur Twitter !" Munoz envisage désormais des décomptes dans d'autres villes que Paris, dont les manifestations ne comptent qu'un cortège au trajet bien défini : "Peut-être qu'on essaiera à la rentrée." Quoi qu'il en soit, les médias feraient bien de ne pas tabler sur la seule Occurrence pour éviter de n'être que des relais de la communication gouvernementale.

Extrait : MANIFESTANTS : LES MÉDIAS SE CONTENTENT DU DÉCOMPTE OFFICIEL, ASI, Loris Guémart @lorisguemart, 09 août 2021 

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Migrations
Husain, Shahwali, Maryam... : ces vies englouties au large de Calais
Qui sont les vingt-sept hommes, femmes et enfants qui ont péri dans la Manche en tentant de rallier la Grande-Bretagne ? Il faudra des semaines, voire des mois pour les identifier formellement. Pour l’heure, Mediapart a réuni les visages de dix de ces exilés, afghans et kurdes irakiens, portés disparus depuis le naufrage du 24 novembre.
par Sarah Brethes (avec Sheerazad Chekaik-Chaila)
Journal
2022 : contrer les vents mauvais
« À l’air libre » spécial ce soir : d’abord, nous recevrons la rappeuse Casey pour un grand entretien. Puis Chloé Gerbier, Romain Coussin, et « Max », activistes et syndicalistes en lutte seront sur notre plateau. Enfin, nous accueillerons les représentants de trois candidats de gauche à l'élection présidentielle : Manuel Bompard, Sophie Taillé-Polian et Cédric van Styvendael.
par à l’air libre
Journal
LR : un duel Ciotti-Pécresse au second tour
Éric Ciotti est arrivé en tête du premier tour du congrès organisé par Les Républicains pour désigner leur candidat ou leur candidate à l’élection présidentielle. Au second tour, il affrontera Valérie Pécresse, qui a déjà reçu le soutien des éliminés Xavier Bertrand, Michel Barnier et Philippe Juvin.
par Ilyes Ramdani
Journal — Justice
La justice révoque le sursis de Claude Guéant, le procès des sondages de l’Élysée rouvert
La justice vient de révoquer en partie le sursis et la liberté conditionnelle dont l’ancien bras droit de Nicolas Sarkozy avait bénéficié après sa condamnation dans le scandale des « primes » du ministère de l’intérieur. Cette décision provoque la réouverture du procès des sondages de l’Élysée : le tribunal estime que Claude Guéant n’a peut-être pas tout dit lors des audiences sur sa situation personnelle.
par Fabrice Arfi et Michel Deléan

La sélection du Club

Billet de blog
« Nous, abstentionnistes » par Yves Raynaud (3)
Voter est un droit acquis de haute lutte et souvent à l'issue d'affrontements sanglants ; c'est aussi un devoir citoyen dans la mesure où la démocratie fonctionne normalement en respectant les divergences et les minorités. Mais voter devient un casse-tête lorsque le système tout entier est perverti et faussé par des règles iniques...
par Vingtras
Billet d’édition
2022, ma première fois électorale
Voter ou ne pas voter, telle est la déraison.
par Joseph Siraudeau
Billet de blog
Ne lâchons pas le travail !
Alors qu'il craque de tous côtés, le travail risque d'être le grand absent de la campagne présidentielle. Le 15 janvier prochain, se tiendra dans la grande salle de la Bourse du travail de Paris une assemblée citoyenne pour la démocratie au travail. Son objectif : faire entendre la cause du travail vivant dans le débat politique. Inscriptions ouvertes.
par Ateliers travail et démocratie
Billet de blog
Le bocal de la mélancolie
Eric Zemmour prétend s’adresser à vous, à moi, ses compatriotes, à travers son clip de candidat. Vraiment ? Je lui réponds avec ses mots, ses phrases, un lien vidéo, et quelques ajouts de mon cru.
par Claire Ze