Grève et contre-réforme des retraites, les cadres épargnés grâce au Télétravail ?

Alors que les cadres sont majoritairement opposés à la contre-réforme des retraites qui va les pousser à se tourner vers les fonds de pension pour compenser les pertes à venir. Pourquoi ne sont-ils pas plus massivement mobilisés au coté des travailleurs en lutte dans leur propre entreprise ?

A chaque grande mobilisation désormais, notamment dans le secteur des transports le Télétravail revient sur le devant de la scène dans les média-mainstream à la recherche de solution pratique pour les "pauvres salariés" pénalisés par les grèves des transports.

 Exemple en 2010, La réforme de 2010 d'Eric Woerth (recule l'âge de la retraite de 60 ans à 62 ans, rapprochement des différents régimes), on parle de l’Option "télétravail" car :

------------------------------

Gare aux absences injustifiées ! Si vous ne vous présentez pas sur votre lieu de travail sans avoir prévenu, vous risquez un avertissement pour "abandon de poste". Pour éviter les ennuis et les transports bondés, mieux vaut donc anticiper et prendre un jour de RTT ou de congés payés.

Si vous ne voulez pas sacrifier un jour de repos, votre employeur ne peut pas sanctionner votre retard même de plusieurs heures. "La grève est un "cas de force majeure". En revanche, il a le droit de ne pas vous payer les heures perdues dans les trajets", prévient Sylvain Niel, directeur associé du cabinet Fidal.

Extrait : TÉLÉTRAVAIL, RTT… COMMENT ÉVITER LA GALÈRE UN JOUR DE GRÈVE ?RTT , Capital, 03/09/2010

-------------------------

Le Télétravail s’est-il démocratisé depuis 2010 en France, grâce aux nouvelles technologies ?

----------------------

En 2017, seuls 3 % des salariés le pratiquent au moins un jour par semaine. Les télétravailleurs sont majoritairement des cadres (61 %) et sont relativement plus nombreux dans les métiers de l’informatique et de la télécommunication. L’Union Européenne affiche un taux moyen de 20% de télétravailleurs, selon l’observatoire et connaît un développement non homogène. Ainsi, le taux du télétravail varie entre 2% dans les pays du sud-est de l’Europe (Grèce, Croatie, Bulgarie) à 30% dans les pays du Nord de l’Union (Danemark, Suède, Finlande).

Extrait : La grève va-t-elle permettre de démocratiser le télétravail ?, .tourmag.com, 16 Décembre 2019

---------------------

Pourtant dès le mois décembre pour faire face à la grève des transports, une soudaine mansuétude des entreprises s’est développée envers les cadres pour encourager le télétravail:

------------------------

« Avec une grève qui peut durer, certains groupes ont décidé d’aménager le temps de travail de leurs salariés. Mais la mesure vise surtout les cadres. »

Entreprises : le télétravail pour tenir la distance, Christophe Alix, liberation,8 décembre 2019

----------------------

 Alors un petit bilan après 55 jours de mobilisation, le télétravail autorisé lors de la grande grève de 2019-2020 permettra-t-il de déclencher la révolution du télétravail ? (La grande grève qui déclencha la révolution du télétravail 10 déc. 2019, lesechos.fr, Jean-Marc Vittori), permettra-t-il de développer l’écologie ? (Le télétravail, la solution écolo face à la grève, le 23 décembre 2019)  ou permettra-t-elle au MEDEF de faire passer une des plus grandes régressions sociales notamment auprès des cadres et des salariés du privés ?


Références : L’UGICT-CGT est la référence syndicale pour les ingénieurs, cadres, professions techniciennes.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.