Justice en comparution immédiate=passage à l'acte?

Bonjour!

 

Après un rapport sans équivoque sur la question, et le passage du Président d'Honneur de la ligue des Droits de l'Homme sur France-Inter, je m'interroge, et donc vous interroge: justice à deux vitesses? Justice expéditive? Justice politique? Ou justice en forme de "passage à l'acte sociétal", genre lynch ou "règlement de comptes à OK Corral".

 

Il me semblait que la justice, dont on dit par ailleurs qu'elle est trop lente (surtout pour les incarcérés à titre préventif...), se précipite bien vite pour embastiller ceux dont, si j'ose dire, "l'apparence" est qu'ils sont des racailles potentielles...

 

Je ne travaille pas à la Poste, à Orange ou à Renault, mais, le jour de mon euthanasie active et préventive, cela sera compté dans les arguments de cet acte; et je défie la folie ambiante de m'interner pour "trouble potentiel à l'ordre public", ce qui est, je le rappelle après l'excellent billet de Gilles Sainati, parfaitement illégal et abus de pouvoir.

 

Poufff, de l'air!!!

 

JCD

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.