Le président: bulletin de santé?

Bonjour!

 

Ah, la santé des présidents...!

 

Félix Faure et ses lubies dineuses, Pompidou et son lymphome, Mitterand et sa prostate, Chirac et sa tête de veau...

On dirait qu'il est bien raisonnable de s'intéresser à l'état de santé des Hommes d'Etat (même malade, l'Etat...)! Alors je trouve Monsieur Hollande bien désinvolte, en sa réponse "pour le moment ça va". On ne joue pas avec la santé!(Smiley)

 

Par contre, il me semble qu'il est impertinent, voire désobligeant, de mettre en doute, comme cela se pratique larga manu ici, aussi bien la sanité que la sainteté du président, sans aucune preuve clinique et paraclinique. Exercice illégal de la médecine, ou diffamation?...

 

Insister sur les troubles DSM4 que présenterait un tiers, fût-il président, n'est-ce pas aller dans cette direction haïssable qu'"il" nous a indiquée, consistant à assimiler les pathologies psychiques à des tares dangereuses, anihilant de ce fait le respect dû à chaque personne, y compris  atteinte de troubles et souffrante?

 

Pourtant, pourtant, il faut que l'on vous dise, on déplore un tout petit rien; un incident, une bêtise... qui disqualifie la question du bulletin de santé officiel si c'est le cas:

Existe t-il une appréciation des capacités cognitives et un examen de l'état mental du président dans ce protocole presque parfait?

 

Et pourquoi ne pas procéder à l'examen pendant ou avant le démarrage de la campagne électorale, pour tous les candidats, de manière à éclairer les électeurs?

 

Je vous souhaite une bonne journée, et une bonne santé votationnelle

 

JCD

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.