Quarante euros pour priver les pauvres de la télé!

Eh oui, ils l'ont fait! au titre de la "haute définition", celui qui ne pourra payer le "machin" élaboré par les "guignols" de la télé sera privé d'icelle ad vitam aeternam.Le boîtier supposé rendre plus "définies" les soupes médiatiques coûtera 40 euros. Qu'est-ce que 40 euros dans la vie? Un bon bout de steak ou quelques kilos de pâtes alimentaires; en réalité ce coût marginal qui fait que les gens pauvres se maintiennent à flot. Donc, même la télé devient un outil de ségrégation sociale, de mépris pour tous ces gens qui, hélas, ne bénéficient d'aucun autre moyen "culturel". 

La haute définition pour mieux voir Hollande, Sarkozy et le Pen briller, désormais à titre onéreux, de tous leurs feux est le dernier en date, mais pas en devenir, de notre état devenu fou. Au moins, envisageons de réduire d'autant la redevance pour les plus démunis d'entre nous.

En cas maintien de cette surtaxe par les pouvoirs publics, il va falloir rétablir la mire que présentait l'ORTF, histoire d'occuper le bon peuple pour les longues soirées d'hiver.

Tout progrès doit-il passer par des coûts supplémentaires????

 

JC Duchêne

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.