Grégaires, vous avez dit grégaires?

Désormais, l'idéologie séduisante de Mediapart, je veux dire l'interactivité, n'est plus.

 

Les billets ressemblent à présent, dans leur déroulement bêtement séquentiel, et souvent redondant sur les aspects affectivo-passionnels du commentaire d'une actualité qui sent bon la rage et le sang, à une file d'attente de Pôle-Emploi, de la Sécu, ou pire de l'attente des cartes de séjour en préfecture ("on ferme, il est 9h30").

 

Avis: recherche possibilité (je suis ignare en la matière) de mettre en ligne un blog perso. Intéressés, envoyez votre CV de soutien. Merci d'avance.

 

Pleineaile

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.