Punir les lecteurs du web

Bonjour!

 

Il suffit!

 

Voilà qu'à peine Monsieur Merat a succombé du fait de sa propre aberration et des balles du RAID, la folie régnante édicte des prescriptions régaliennes: sur quoi? Sur la punition des gens qui naviguent vers des sites faisant l'apologie du terrorisme, de l'islamisme radical, de quoi d'autre encore...?

 

Voilà que d'autres candides ou sournois candidats, en doutant de la faisabilité de la mesure, ou de sa trop précipitée formalisation, corroborent de ce fait par antiphrase son bien-fondé potentiel sur le fond...

 

Voilà qu'ainsi la quasi-totalité des politiciens, ayant déjà emboîté le pas en ce qui concerne les lois "mémorielles", attestent ici du dramatique dévoiement de la substance même de ce qu'est une Loi.

 

Voici qu'on nous annonce le verdict avant le procès, en un frappant déni du principe de la Justice. "Ceux-ci, ceux-là, ceux encore qui nient, ceux qui professent, ceux qui ne font pas allégeance à la vulgate dominante, voire exclusive", sont par oukase punis d'avance. Passons-nous donc d'un procès... De nos jours, les tireurs d'élite politique et gouvernementale ne visent plus l'épaule, mais la tête, métaphoriquement, bien sûr...

 

Il suffit!

 

JCD

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.