Picto_veille_alerte_large.jpg

Une citation toujours d'actualité :

"En Allemagne, ils vinrent en premier lieu pour les communistes.

Je n'ai pas parlé parce que je n'étais pas communiste.

Ensuite, ils vinrent pour les juifs.

Je n'ai pas parlé parce que je n'étais pas juif.

Après, ils vinrent pour les syndiqués.

Je n'étais pas syndiqué, alors je n'ai rien dit.

Puis, ils vinrent pour les catholiques et je n'ai pas parlé parce que j'étais protestant.

Finalement, ils vinrent pour moi. A ce moment là, il ne restait plus personne pour parler."

Martin Niemoeller

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.