Je poste ici une réponse que j'ai formulée sur le billet "Harcèlement au chomage" sur lequel je suis tombée "par hasard" et qui peut intéresser d'autres personnes.

http://blogs.mediapart.fr/blog/hazies-mousli/160915/harcelement-au-chomage

Ce que décrit Hazies Mousli avec ses mots, n'est pas un cas isolé. Il y a bien une pratique de harcèlement, je la connais moi-même sur de très nombreuses années, et il s'avère que j'ai tout un dossier sur le sujet.

Et je le répète, la méthode consistant à pousser les personnes dans leur retranchement pour les pousser à s'énerver est une méthode qui est connue en matière de harcèlement.

Il y a de par ailleurs un problème conséquent de violation des droits fondamentaux de la part de Pole Emploi, à vouloir OBLIGER les personnes à s'orienter dans une voie qu'elles ne souhaitent pas.

Ils vont jusqu'à procéder à de fausses interprétations de la loi pour faire croire aux usagers percevant le RSA qu'ils sont obligés de s’inscrire chez eux en les convoquant sous forme de missive (pour ceux qui travaillent mais qui ont un faible revenu) et pour les soumettre à leur bon vouloir. Là aussi, je dispose de tout un dossier bien concret...

Il ne faut pas que les gens se laissent faire.  Qu’ils vérifient bien les textes de loi qui leur sont opposés quant on les menaces de supprimer leurs prestations s’ils ne se soumettent pas.

Mais surtout, il ne faut pas qu'ils se laissent pousser à un quelconque comportement pouvant ensuite leur être reproché.

Et si les employés de pôle Emploi ne sont pas satisfaits de leur travail, qu'ils le laissent... Qu'ils créent une entreprise  .... au lieu de harceler ceux qui ont eu le courage de le faire !

Dans quelque situation que soit l’usager, rien ne justifie de telles méthodes et la violation des droits fondamentaux de la personne. Personne n’a le droit de choisir à sa place.

A lire également avec tout le discernement nécessaire sur les tenants et aboutissants :
http://www.rue89lyon.fr/2012/11/20/quand-pole-emploi-fiche-les-chomeurs-agressifs/

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.