Mediapart complice de coup d'état et de crimes de masses en Cote d'Ivoire

Mediapart a posé sa pierre à l'ouvrage du coup d'état ivoirien en désinformant sciemment ses abonnés, et en restant sourde aux appels des lecteurs connaissant la situation et dénonçant les mensonges à répétition publiés ici.

Mediapart dont l'avocat Jean-Pierre Mignard, ami de Plenel, décoré par les dictateurs Paul Biya et Idriss Déby pour son rôle françafricain, est également le conseiller d'Alassane Ouattara.

"L’ancien président sud africain Thabo MBeki a condamné le rôle de l’ONU dans la crise en Côte d’Ivoire dans une contribution publiée vendredi par Foreign Policy. Thabo MBeki a estimé que la crise en Côte d’Ivoire résulte de l’incapacité pour les organisateurs de gérer les « pré-réquis électoraux ». Il a dénoncé le contrôle exercé par la rébellion sur la partie nord du pays et le maintien de la capacité militaire de celle-ci qui ont constitué les moyens par lesquels Alassane Ouattara s’est installé au pouvoir en Côte d’Ivoire. Il n’est pas étonnant, poursuit-il, que Laurent Gbagbo dénonce une trahison au regard de l’aggravation de la crise post-electorale.

Pour Mbeki, les événements tragiques en Côte d’Ivoire ont consacré la

(source : le grigri international)

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.