sitelle
Plus aucune autre qu'observatrice, pas toujours amusée...
Abonné·e de Mediapart

10 Billets

0 Édition

Lien 21 mai 2013

LES FRAIS MEDICAUX BIENTOT REMBOURSES EN FONCTION DES REVENUS

sitelle
Plus aucune autre qu'observatrice, pas toujours amusée...
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

http://www.youtube.com/watch?v=QZkp5Q8qDCU

Une étude de la revue de l'Insee, Economie et Statistique, publiée jeudi préconise une réforme du système de remboursement par la Sécurité sociale des soins de ville, basée sur la prise en compte du niveau de revenu des malades.
    
Menée par les économistes Pierre-Yves Geoffard et Grégoire de Lagasnerie, la réforme proposée consiste à instaurer un système de franchises et de plafonds, en proportion des revenus des assurés sociaux pris individuellement (et non par ménage).
    
Elle se concentre sur les soins de ville (53% de la consommation de soins et bien médicaux, 96 milliards d'euros en 2011), sans aborder les soins hospitaliers.

Comme en Suède, en Suisse ou aux Pays-Bas

L'étude part du constat que "malgré sa générosité, le système français ne réussit pas véritablement à garantir à l'ensemble de la population une couverture suffisante à un prix acceptable".
    
Elle propose d'instaurer une franchise annuelle, la même pour tous les assurés ou en proportion de leur revenu. Ce sont ces franchises qui devraient financer le remboursement intégral au-dessus d'un plafond.
    
Ce type de franchises existe dans certains pays comme la Suède, la Suisse ou les Pays-Bas. Le principe de ce système revient à réduire un peu la couverture de l'ensemble des assurés pour améliorer celle des personnes qui nécessitent davantage de soins.

Hausse de la part des revenus consacrés à la santé

Cette réforme est, selon les auteurs, à budget constant pour l'assurance maladie et permet "une réelle amélioration de la prise en charge des patients ayant des dépenses importantes".
    
L'augmentation continue du ticket modérateur depuis 1950 pénalise de plus en plus les personnes à revenus modestes, non couvertes par une mutuelle, comme par exemple certains retraités ayant de petites pensions.
    
A partir de 2005 se sont ajoutés différents forfaits et franchises (50 centimes par boîte de médicament, 2 euros par transport sanitaire par exemple) qui doivent être payés directement par les assurés. Ce qui a encore alourdi le reste à charge des personnes socialement fragiles et entraîné des renoncements aux soins, constatent les auteurs.
    
D'autres articles de la revue traitent de différents aspects de la maîtrise des dépenses de santé qui vont continuer à l'avenir d'augmenter plus vite que le PIB. En 1970 elles représentaient 5% du PIB, mais 9% en 2011 pour un taux de couverture des soins quasi identique (76,5% et 76,8%).

Rembousement des frais médicaux

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — France
La candidature de Zemmour prend une mauvaise tournure
L’ancien éditorialiste de CNews a officialisé, mardi, sa candidature à l’élection présidentielle dans un clip reprenant toutes ses obsessions identitaires. Sur le terrain, sa campagne est devenue particulièrement compliquée.
par Lucie Delaporte
Journal — International
Allemagne : les libéraux tiennent les cordons de la bourse
Futur ministre des finances de la « coalition feu tricolore » , Christian Lindner a réussi à moderniser un parti libéral qui, en 2013, était en danger existentiel. Décidé à imposer ses vues, il devrait être l’homme fort du gouvernement.
par Romaric Godin
Journal — International
Thales est soupçonné de transfert de technologies à la junte birmane
Le groupe de défense européen entretient un partenariat étroit avec le conglomérat indien Bharat Electronics Limited, fournisseur important de l’armée birmane. De nombreux éléments laissent penser qu’il pourrait violer l’embargo sur les livraisons d’armes. Trois ONG l’interpellent.
par Côme Bastin

La sélection du Club

Billet de blog
Get Back !!!
Huit heures de documentaire sur les Beatles enregistrant « Let it Be », leur douzième et dernier album avant séparation, peuvent sembler excessives, même montées par Peter Jackson, mais il est absolument passionnant de voir le travail à l'œuvre, un « work in progress » exceptionnel où la personnalité de chacun des quatre musiciens apparaît au fil des jours...
par Jean-Jacques Birgé
Billet de blog
Les Œillades d'Albi : « Retour à Reims (fragments) » de Jean-Gabriel Périot
Autour de l’adaptation du livre autobiographique du sociologue Didier Éribon « Retour à Reims », Jean-Gabriel Périot avec l’appui de nombreuses archives audiovisuelles retrace l’histoire de la classe ouvrière de 1950 à nos jours.
par Cédric Lépine
Billet de blog
La beauté fragile d'un combat
« Nous ne combattons pas le réchauffement climatique, nous nous battons pour que le scénario ne soit pas mortel. » Parfois, par la grâce du documentaire, un film trouve le chemin de l’unisson entre éthique et esthétique. C’est ainsi qu’il faut saluer « L’hypothèse de Zimov  », western climatique, du cinéaste Denis Sneguirev, à voir absolument sur Arte.
par Hugues Le Paige
Billet de blog
La nullité pollue
Il y a peu, vautré devant un énième naufrage filmique d’une plateforme de streaming, j'ai réalisé que ces plateformes avaient entrainé une multiplication délirante des navets qui tachent à gros budget. Fort bien. Mais quand va-t-on enfin parler de l’empreinte écologique démente de ce cinéma, cet impensé dont on ne parle jamais ? Ne peut-on imaginer des films plus sobres -tels ceux de Carpenter ?
par Mačko Dràgàn