Passage de pouvoir entre EM et RN

Sommes-nous en train de revenir au second tour de 2017, mais au profit du RN cette fois ?

Voici une hypothèse :

- étant donné que Macron a été porté au pouvoir

            - par des capitalistes qui accumulent les bénéfices financiers

            - par des électeurs qui ont voulu éviter Le Pen

- étant donné que les gilets jaunes ont montré que Macron n'est pas capable de jouer son rôle de manager de la start-up France,

- se posent maintenant deux questions:

            - comment Macron va-t-il se recaser ? (le 21 janvier à Versailles notamment)

            - qui va les remplacer, lui et ses REM ?

Concernant cette seconde question, je pense qu'il faut envisager sérieusement un retour au second tour des élections 2017 selon un raisonnement aussi simpliste que puissant :

            - voter Macron a été une erreur (et il se comporte lui-même comme une erreur dans tout ce qu'il dit et fait)

            - donc pour corriger cette erreur il faut revenir vers l'alternative Le Pen (ce que prépare Macron lui-même avec une lettre au ton patriotique qui fleure bon le RN, avec la mise à l'ordre du jour des questions d'émigrations qui n'intéressent que le RN, et un Castaner qui ose déjà la violence que la Marine promet).

J'espère me tromper, mais il me semble que tout risque d'aller très vite maintenant, trop vite pour que le débat et la réflexion puissent contredire ce reflux vers le 7 mai 2017, notamment pour les élections européennes.

Par conséquent, il me semble nécessaire de rappeler et répéter et marteler dès maintenant que la Le Pen et ses RN sont du côté des financiers et que, s'ils parviennent à prendre la place de Macron et ses EM, ce sera pour appliquer la même politique avec encore plus d'efficacité et de violence.

 

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.