Sons d'hiver
Sons d'hiver #26, festival de Musiques du 13 janvier au 5 février 2017
Abonné·e de Mediapart

64 Billets

0 Édition

Billet de blog 15 févr. 2016

(Re)voir Omar Sosa et Gustavo Ovalles en concert

Sons d'hiver
Sons d'hiver #26, festival de Musiques du 13 janvier au 5 février 2017
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

dans le cadre du festival Sons d'hiver, filmé par Arte Concert, le 13 février 2016 au musée du quai Branly

Pour voir le concert : http://concert.arte.tv/fr/omar-sosa-et-gustavo-ovalles-au-musee-du-quai-branly

OMAR SOSA est sans doute l’un des artistes de la scène jazz actuelle qui compte le plus de cordes à son arc. Compositeur, arrangeur, producteur, pianiste, percussionniste et leader de groupe, il fusionne un large éventail d’éléments de world music et d’électronique avec ses racines afro- cubaines, pour créer un son d’une rare fraîcheur. Sur scène, le charismatique Omar Sosa est une intarissable source d’inspiration pour ses confrères musiciens, ce qu’attestent son jeu dynamique et son goût pour l’improvisation, qui poussent inexorablement le public à se lever et à participer dans un élan spontané, faisant de ses concerts de rares moments de communion.

La musique d’Omar Sosa est unique. Il y incorpore des éléments de jazz afro-cubain, reste profondément attaché aux traditions folkloriques de la diaspora africaine, et demeure toujours curieux d’explorer de nouveaux horizons en-dehors de tous clivages stylistiques. Il offre un mélange enjoué de rythmes jazz et afro-caribéens, conjuguant des incursions percussives à l’intérieur du piano et des séries d’effets électroniques avec son jeu qui lui est propre. Tout en changeant librement d’ambiance, il se régale avec les irrésistibles claves du latin jazz, sans omettre d’ajouter quelques touches expérimentales pour surprendre ses auditeurs.

Après 5 ans d’études au conservatoire de Caracas, GUSTAVO OVALLES étudie auprès des plus grands professeurs du Vénézuela : Benigno Medina, Miguel Urbina et à Cuba avec Ángel Bolaño et Regino Jimenez. Il poursuit son investigation dans les villages vénézuéliens pour y trouver les racines de la musique traditionnelle.

Depuis son arrivée en France en 1997, ce sont ses acquis musicaux qui lui ont permis de travailler avec de grands artistes comme Orlando Poleo (salsa), Justin Vali, De Gueri, Julien Loureau (jazz).
Il accompagne à la percussion le célèbre pianiste Omar Sosa (jazz), durant 5 ans.
Il participe à de nombreux festivals comme celui de jazz à Montréal, North Sea en Hollande, Saint- Louis au Sénégal et se produit sur des scènes prestigieuses comme le Carnegie Hall, le Blue Note à New York et à Tokyo. 

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Culture-Idées
David Wengrow : « On semble ne plus avoir d’imagination sur ce que pourraient être les alternatives »
Pendant des milliers d’années, les humains ont expérimenté avec d’infinies variations des formes du pouvoir. Parfois saisonnier, parfois matriarcal, parfois autoritaire et brutal. Mais parfois aussi égalitaire et relativement libre, y compris à grande échelle, décrivent David Graeber et David Wengrow, dans un livre qui fait l’effet d’une bombe. 
par Jade Lindgaard
Journal — International
Soudan : un mois après, le coup d’État n’est pas achevé
En réinstallant le premier ministre dans ses fonctions, les militaires ont réussi à institutionnaliser leur putsch d’octobre. Mais un obstacle se dresse encore devant eux : la population, qui reste fortement mobilisée. Reportage à Khartoum, dans la manifestation du 25 novembre.
par Gwenaelle Lenoir
Journal — France
De Calais à l’Angleterre, les traversées de tous les dangers
Le naufrage meurtrier survenu le 24 novembre, qui a coûté la vie à 27 personnes, rappelle les risques que les personnes exilées sont prêtes à prendre pour rejoindre les côtes anglaises. En mer, les sauveteurs tentent, eux, d’éviter le plus de drames possible.
par Sheerazad Chekaik-Chaila
Journal — Culture-Idées
« Les critiques de la chasse sont très liées à la notion de civilisation »
Alors que plusieurs accidents de chasse ont relancé le débat sur cette pratique, l’anthropologue Charles Stépanoff consacre un livre saisissant à ce qui se passe dans les forêts situées à l’orée de nos villes. Entretien.
par Joseph Confavreux