Sons d'hiver
Sons d'hiver #26, festival de Musiques du 13 janvier au 5 février 2017
Abonné·e de Mediapart

64 Billets

0 Édition

Billet de blog 17 févr. 2015

Sons d'hiver
Sons d'hiver #26, festival de Musiques du 13 janvier au 5 février 2017
Abonné·e de Mediapart

Elèves-Etudiants de l'Edim. Compte-rendus (6)

Ambrose Akinmusire Quintet, Charles Altura et Theo BleckmannLors de son intervention à l'Université Paris-Diderot en parallèle du festival Sons d’hiver, le trompettiste afro-américain Ambrose Akinmusire est apparu à la fois comme un artiste engagé et un musicien extraordinaire, profondément sincère et généreux. Pour notre plus grand plaisir, son concert nous a permis d'entendre une musique d'une maturité et d'une inventivité remarquables.

Sons d'hiver
Sons d'hiver #26, festival de Musiques du 13 janvier au 5 février 2017
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Ambrose Akinmusire Quintet, Charles Altura et Theo Bleckmann
Lors de son intervention à l'Université Paris-Diderot en parallèle du festival Sons d’hiver, le trompettiste afro-américain Ambrose Akinmusire est apparu à la fois comme un artiste engagé et un musicien extraordinaire, profondément sincère et généreux. Pour notre plus grand plaisir, son concert nous a permis d'entendre une musique d'une maturité et d'une inventivité remarquables.

Le guitariste Charles Altura et le chanteur Theo Bleckmann étaient invités par le groupe. Plutôt que d’ajouter simplement deux instruments au quintette, l’intérêt de cette rencontre était d’accueillir deux musiciens avec leur répertoire et leur personnalité musicale. Du solo au septette, l'orchestre a utilisé toutes les combinaisons sonores pour créer un formidable jeu dynamique. Les polyphonies chantées par Bleckmann en samplant sa voix, le duo piano/guitare dont les timbres se confondaient presque, le trio jazz piano/basse/batterie avec un interplay et une écoute permanente... On pourrait continuer jusqu'au septette, mais on a déjà un aperçu de la diversité et de la richesse de la musique d'Ambrose Akinmusire. Le concert s'est terminé par un morceau interprété par le quintette et on a pu entendre la complicité, la cohésion au sein de ce groupe, qui délivre une des plus belles musiques du moment.

Massacre
La deuxième partie du concert était assurée par le trio Massacre, composé de Fred Frith à la guitare, Bill Laswell à la basse et Charles Hayward à la batterie. La programmation de ce power trio après le concert d'Ambrose Akinmusire se voulait peut-être détonnante, mais elle ne m'a pas convaincu. On nous annonçait de craindre pour les convenances, mais à part le volume sonore, il n'y avait rien à craindre. Le groupe a joué continuellement pendant 1h20 une musique teintée de funk, rock bruitiste, dub, enchaînant différents climats musicaux. Mais ce goût pour le son fort, très fort, trop fort évoquait plutôt une forme de nostalgie des groupes de hard-rock des années 70. Un tel volume a desservi la musique en aplatissant les nuances, alors que les musiciens (en particulier Fred Frith à la guitare) se démenaient pour créer un nombre incroyable de sons. C'est une impression mitigée à la fin du concert, apparemment partagée par une partie du public.

Théo Morel, guitariste - 21 ans - Elève à l'EDIM en formation professionnelle depuis 3 années

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Ce que le gouvernement a fait aux chômeurs
La première réforme de l’assurance-chômage est pleinement entrée en vigueur il y a tout juste un an, et nul ne sait combien de chômeurs elle a pénalisé. Si les chiffres sont invisibles, les conséquences sur la vie des gens sont brutales. Témoignages.
par Cécile Hautefeuille
Journal — Migrations
Sur TikTok, les passeurs font miroiter l’Angleterre à des Albanais, qui s’entassent à Calais
Depuis le début de l’année, les Albanais sont particulièrement nombreux à tenter la traversée de la Manche pour rejoindre l’Angleterre, poussés par des réseaux de passeurs dont la propagande abreuve les réseaux sociaux. Une fois dans le nord de la France, beaucoup déchantent.
par Nejma Brahim
Journal
L’imam Iquioussen, réclamé par la France, a été arrêté en Belgique
Visé par un mandat d’arrêt européen émis par la France, le prédicateur Hassan Iquioussen a été interpellé par la police belge vendredi, près de Mons. Il appartient désormais à la justice belge de se prononcer sur son éventuelle remise à la France. 
par Camille Polloni
Journal
« Les SDF étrangers ne sont pas les bienvenus » : un préfet ne devrait pas dire ça
Dans un tweet, le préfet de l’Hérault a déclaré vouloir « en finir avec la délinquance des SDF étrangers » à Montpellier, affirmant que les CRS « ne les lâcheraient pas ». Une stigmatisation assumée, dans la lignée de la politique prônée par Gérald Darmanin envers les « délinquants étrangers ».
par Prisca Borrel, Nejma Brahim et Camille Polloni

La sélection du Club

Billet de blog
Élections au Brésil - Décryptage et analyse
Lecteurs et lectrices des pages « International » de la presse francophone savent que le Brésil vit un moment crucial pour son destin des prochaines années. À moins d'une semaine du premier tour des élections présidentielles, le climat est tendu et les résultats imprévisibles sous de nombreux aspects.
par Cha Dafol
Billet de blog
Billet du Brésil #5 / Dimanche, un coup d’État est-il possible ?
S'accrochant au pouvoir, Jair Bolsonaro laisse planer le doute sur l'éventualité d'un coup d'Etat, en cas de défaite aux élections. Mais les conditions sont-elles vraiment réunies pour garantir son succès ?
par Timotinho
Billet de blog
Les élections au Brésil : changement de cap, ou prélude à un coup d’État ?
Les élections qui se dérouleront au Brésil les 2 et 30 octobre prochain auront un impact énorme pour les Brésiliens, mais aussi pour le reste du monde, tant les programmes des deux principaux candidats s’opposent. Tous les sondages indiquent que Lula sera élu, mais la question qui hante les Brésiliens est de savoir si l’armée acceptera la défaite de Bolsonaro. Par Michel Gevers.
par Carta Academica
Billet de blog
Brésil : lettre ouverte aux membres du Tribunal Supérieur Électoral
En notre qualité d’avocats de Monsieur Lula nous avions interpellé sur l’instrumentalisation de la justice à des fins politiques à l’origine des poursuites et de la détention arbitraires subies par notre client. Nous dénonçons les attaques ignominieuses de Monsieur Bolsonaro à l’encontre de Monsieur Lula et sa remise en cause systématique de décisions judiciaires l’ayant définitivement mis hors de cause. Par William Bourdon et Amélie Lefebvre.
par w.bourdon