Sophie Dufau
Journaliste
Journaliste à Mediapart

64 Billets

35 Éditions

Billet de blog 5 oct. 2018

Pour toute l'humanité de Riace, dont le maire a été arrêté

En réaction à l'arrestation Mimmo Lucano, maire de ce village de Calabre véritable symbole de l'intégration des migrants, la société Tita Production met en accès libre jusqu'à dimanche le documentaire «Un Paese di Calabria», sorti en février 2017.

Sophie Dufau
Journaliste
Journaliste à Mediapart

Lundi 1er octobre, près de cinq ans jour pour jour après le terrible naufrage au large de Lampedusa qui fit 366 morts, le maire de Riace (Calabre, Italie), Mimmo Lucano, a été arrêté. Il est accusé d’avoir organisé des mariages blancs entre des habitants de Riace et des migrants pour leur obtenir un titre de séjour et soupçonné d’aide à l’immigration clandestine.

L'arrestation de Mimmo Lucano, véritable symbole de l'intégration des migrants et dont la politique est qualifiée par le cinéaste allemand Wim Wenders de seule utopie en acte en Europe, illustre la politique de fermeté de Roberto Salvini en Italie. (Lire ici le billet de blog de Bénédicte Monville dans le Club de Mediapart)

En février 2017, le documentaire des deux réalisatrices Shu Aiello et Catherine Catella, Un Paese di Calabria sortait sur les écrans. On y voit comment ce village de quelque 2000 habitants est devenu au début de ce siècle un modèle d'intégration positive des migrants. Hébergement dans les maisons abandonnées retapées et destinées aussi aux touristes ; cours de langue et formation dispensés par des fonds publics ; ouverture d’une classe dans l’école et réouverture de commerces ; constitution d'une nouvelle équipe de foot ; célébration des saints patrons du village Cosmo et Damiano, venus de Syrie… jusqu’à l’élection pour un troisième mandat de son maire et son combat contre la mafia.

Longtemps, Riace a subi un exode rural massif jusqu’au jour où un bateau transportant deux cents kurdes a échoué sur sa plage. Depuis, le village se réinvente un futur grâce à une politique d’accueil intelligente et humaine.

En réaction à l’arrestation de Mimmo Lucano, la société Tita Productions a décidé de proposer ce film en accès libre jusqu’à dimanche. Un récit profondément humain, aux sonorités quasi mythologiques puisqu'ici « les gens ont la mémoire de l’exil des leurs ».

Un paese di Calabria

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — France
Inflation : les salariés, éternels dindons de la farce
Avec la poussée inflationniste, les salariés sont sommés d’accepter un recul de leurs revenus réels pour éviter l’emballement des prix. Mais lorsque les prix étaient bas, les salariés devaient accepter la modération salariale au nom de l’emploi. Un jeu de dupes que seules les luttes pourront renverser. 
par Romaric Godin
Journal
Électricité et gaz : les salaires mettent le secteur sous haute tension
Appel à la grève dans le secteur des industries électriques et gazières, le 2 juin prochain, pour réclamer des revalorisations de salaires indexées à l’inflation. Chez RTE, gestionnaire du réseau électrique français, un mouvement social dure depuis déjà depuis treize semaines.
par Cécile Hautefeuille
Journal
Nouveau gouvernement : le débrief de Mediapart
Premier conseil des ministres du deuxième quinquennat Macron ce matin, marqué par l’affaire Damien Abad. Émission consacrée donc à notre nouveau gouvernement et à la campagne législative de ceux qui n’en font plus partie, comme Jean-Michel Blanquer, parachuté dans le Loiret.
par À l’air libre
Journal — Écologie
Planification écologique : le gouvernement à trous
Emmanuel Macron avait promis, pendant l’entre-deux-tours, un grand tournant écologique. Si une première ministre a été nommée pour mettre en œuvre une « planification écologique et énergétique », le nouvel organigramme fait apparaître de gros trous et quelques pedigrees étonnants.
par Mickaël Correia, Jade Lindgaard et Amélie Poinssot

La sélection du Club

Billet de blog
Déblanquérisons l'École Publique, avec ou sans Pap Ndiaye
Blanquer n'est plus ministre et est évincé du nouveau gouvernement. C'est déjà ça. Son successeur, M. Pap Ndiaye, serait un symbole d'ouverture, de méritocratie... C'est surtout la démonstration du cynisme macronien. L'école se relèvera par ses personnels, pas par ses hiérarques. Rappelons ce fait intangible : les ministres et la hiérarchie passent, les personnels restent.
par Julien Cristofoli
Billet de blog
Ndiaye et Blanquer : l'un compatible avec l'autre
« Le ministre qui fait hurler l'extrême droite », « l'anti-Blanquer », « caution de gauche »... voilà ce qu'on a pu lire ou entendre en cette journée de nomination de Pap Ndiaye au ministère de la rue de Grenelle. Beaucoup de gens de gauche qui apprécient les travaux de M. Ndiaye se demandent ce qu'il vient faire là. Tentons d'y voir plus clair en déconstruisant le discours qu'on tente de nous imposer.
par Jadran Svrdlin
Billet de blog
Lycéennes et lycéens en burn-out : redoutables effets de notre organisation scolaire
La pression scolaire, c’est celle d’une organisation conçue pour ne concerner qu’une minorité de la jeunesse Lycéennes et lycéens plus nombreux en burn-out : une invitation pressante à repenser le curriculum.
par Jean-Pierre Veran
Billet de blog
L’École et ses professeurs à bout de souffle : urgence vitale à l'école
Nous assistons aujourd’hui, dans un silence assourdissant, à une grave crise à l’Ecole. Le nombre des candidats aux concours de l’enseignement s’est effondré : ce qui annonce à court terme une pénurie de professeurs. Cette crise des « vocations », doit nous alerter sur une crise du métier et plus largement sur une crise de l’Ecole.
par Djéhanne GANI