Sophie Dufau
Journaliste
Journaliste à Mediapart

64 Billets

35 Éditions

Billet de blog 13 mars 2019

La France vue d’ici s’expose à Marseille

Jusqu’au 30 juin, à la scène nationale du Merlan à Marseille, les travaux de huit photographes ayant participé au livre réalisé par Mediapart et ImageSingulières sont exposés.

Sophie Dufau
Journaliste
Journaliste à Mediapart

Pour ceux qui ne pourront si rendre, voici le film de Mehdi Ahoudig et Solveig Risacher (un montage d'images du corpus documentaire porté par la voix de François Morel) qui fut tiré de ce projet mené pendant trois ans, entre 2014 et 2017, avec 26 photographes.

Au théâtre du Merlan, ce sont les photos de Patrice Terraz, Frédéric Stucin, Anne Rearick, Raphaël Helle, Géraldine Millo, Jean-Robert Dantou, Loïc Bonnaure et Paul Arnaud qui sont regroupées autour du thème de la jeunesse, de l’enfance jusqu’au travail en passant par l’école afin de « chercher, dans cette France contemporaine, où se cache le déterminisme social qui fait que le chemin des uns sera plus tortueux que celui des autres, explique le Merlan. Chaque photographe touche ici le reflet d’un quotidien pas toujours tendre, d’histoires pas toujours simples, de singularités, d’identités, de protestations différentes… »

A croiser de nouveau ces regards portés sur la France juste avant la présidentielle qui amena Emmanuel Macron au pouvoir (on peut les retrouver dans le livre éponyme édité chez La Martinière regroupant 560 photos sur 336 pages ou sur le site internet dédié au projet), on est saisi par la prescience de nombre des photographes: que ce soit dans les Ardennes avec Pablo Baquedano, chez les ouvriers de Peugeot ou à Bar sur Aube avec Raphaël Helle, aux bains-douches de Paris avec Florence Levillain, dans les quartiers nord de Marseille avec Yohanne Lamoulère, dans les banlieues avec Hervé Lequeux, auprès des victimes de l’amiante avec Nanda Gonzague, à La Réunion avec Romain Philippon … l’exclusion sociale de certaines populations, annonçant la colère des gilets jaunes, fruit de ruptures majeures dans notre société, se lit dans les images.

Dans un dialogue entre Edwy Plenel et Christian Caujolle sur le statut de la photographie aujourd’hui et publié dès les premières pages du livre, le fondateur de Mediapart souligne que « les photographies de ce corpus documentaire sont un antidote au pouvoir personnel qui épuise la démocratie française » et se demande si « le vrai défi du photojournalisme ne serait pas aujourd’hui de rendre présent ce que le flot continu d’images malmenées, formatées, abîmées, convenues, etc., ne cesse de rendre absent ». Ce à quoi répond le critique d’art, commissaire d’exposition et fondateur de l’agence VU : « La France vue d’ici vient combler un manque : celui du questionnement de la société française au moment où elle va mal, voire de plus en plus mal. Et fait la preuve que c’est aussi de la diversité des approches visuelles, de la confrontation d’esthétiques d’aujourd’hui que naissent les questions auxquelles il devient urgent d’apporter des réponses. »

Nous avions envoyé le livre, dont la sortie était programmée pour coïncider avec l’élection présidentielle, aux principaux candidats. Emmanuel Macron l’avait-il ouvert ?

***

Le Merlan, scène nationale de Marseille
Avenue Raimu (Marseille 14e)
Exposition jusqu'au 30 juin, ouverture des portes à 19h et projection du film La France Vue d'Ici à 19h30

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — France
Le candidat Gérald Dahan sait aussi imiter les arnaqueurs
Candidat Nupes aux législatives en Charente-Maritime, l’humoriste a été condamné en 2019 par les prud’hommes à verser plus de 27 000 euros à un groupe de musiciens, selon les informations de Mediapart. D’autres artistes et partenaires lui réclament, sans succès et depuis plusieurs années, le remboursement de dettes.
par Sarah Brethes et Antton Rouget
Journal
Les publicitaires font main basse sur les données des élèves partout dans le monde
Human Rights Watch a analysé durant deux ans 164 outils numériques destinés aux élèves de 49 pays durant la pandémie afin qu’ils puissent continuer à suivre leurs cours. 89 % « surveillaient les enfants, secrètement et sans le consentement de leurs parents ». Une enquête réalisée avec un consortium de 13 médias, dont Mediapart, coordonnés par The Signal Network.
par Jérôme Hourdeaux
Journal
Le casse-tête des enseignants français
Avec seulement deux applications mises en cause, la France fait figure de bonne élève dans le rapport de Human Rights Watch sur la collecte de données durant la pandémie. Mais, dans les salles de classe, la situation est en réalité plus complexe, notamment en raison de l’usage d’outils non validés par le gouvernement.
par Jérôme Hourdeaux
Journal — Fil d'actualités
Au Texas, au moins 21 morts dont 19 enfants dans une tuerie : Biden appelle à « affronter le lobby des armes »
Le président américain Joe Biden, visiblement marqué, a appelé mardi à « affronter le lobby des armes » pour prendre des mesures de régulation, alors que l’Amérique vient de replonger dans le cauchemar récurrent des fusillades dans des écoles.
par Agence France-Presse

La sélection du Club

Billet de blog
Amber Heard et le remake du mythe de la Méduse
Depuis son ouverture le 11 avril 2022 devant le Tribunal du Comté de Fairfax en Virginie (USA), la bataille judiciaire longue et mouvementée qui oppose Amber Heard et Johnny Depp divise l'opinion et questionne notre société sur les notions fondamentales de genre. La fin des débats est proche.
par Préparez-vous pour la bagarre
Billet de blog
En finir avec la culture du viol dans nos médias
[Rediffusion] La culture du viol est omniprésente dans notre société et les médias n'y font pas exception. Ses mécanismes sont perceptibles dans de nombreux domaines et discours, Déconstruisons Tou(rs) relève leur utilisation dans la presse de masse, dans la Nouvelle République, et s'indigne de voir que, depuis près de 10 ans, ce journal utilise et « glamourise » les violences sexistes et sexuelles pour vendre.
par Déconstruisons Tours
Billet de blog
Violences faites aux femmes : une violence politique
Les révélations de Mediapart relatives au signalement pour violences sexuelles dont fait l'objet Damien Abad reflète, une fois de plus, le fossé existant entre les actes et les discours en matière de combat contre les violences sexuelles dont les femmes sont victimes, pourtant érigé « grande cause nationale » par Emmanuel Macron lors du quinquennat précédent.
par collectif Chronik
Billet de blog
Pour Emily et toutes les femmes, mettre fin à la culture du viol qui entrave la justice
[Rediffusion] Dans l'affaire dite du « viol du 36 », les officiers de police accusés du viol d'Emily Spanton, alors en état d'ébriété, ont été innocentés. « Immense gifle » aux victimes de violences masculines sexistes et sexuelles, cette sentence « viciée par la culture du viol » déshumanise les femmes, pour un ensemble de collectifs et de personnalités féministes. Celles-ci demandent un pourvoi en cassation, « au nom de l’égalité entre les hommes et les femmes, au nom de la protection des femmes et de leur dignité ».
par Les invités de Mediapart