Claire Simon filme l’aventure Tënk

Tënk est la plateforme de vidéo à la demande dédié au documentaire d’auteur avec laquelle Mediapart vous propose tous les quinze jours un documentaire intégral. La cinéaste Claire Simon a durant trois ans suivi ce projet un peu fou. Son film est projeté ce week-end.

Les belles aventures commencent souvent par un rêve : « Lussas est un petit village d'Ardèche traversé par une rue unique, explique Claire Simon. On y cultive les fruits, on y fabrique du vin mais aussi des films documentaires qu'un groupe de passionnés réalise, produit et diffuse. Le nouveau projet est celui de la création d'une plate-forme internet (Tënk) dédiée au documentaire bientôt abritée par un bâtiment en construction. Lussas est le théâtre d'un rêve, celui d'une vie proche de ses idées dans un monde très moderne qui conjugue le digital et le développement durable, le local et le mondial. Tout cela sera-t-il possible ? »

Image du générique du film de Claire Simon Image du générique du film de Claire Simon
Lussas, à 35 kilomètres à l’ouest de Montélimar, c’est effectivement là où tout a commencé. Il y a même plus de 30 ans, quand ce groupe de passionnés regroupés dans l'association Ardèche Images lança les Etats généraux du film documentaire qui chaque année la fin du mois d’août programme des dizaines de documentaires et courts métrages. Puis, au fil des désirs, sont nés Africa Doc, l’Ecole documentaire, la maison du doc… et enfin, depuis presque trois ans Tënk, un site de vidéo à la demande avec abonnement.

Dès le début, Mediapart s’est associé à Tënk pour soutenir la diffusion du documentaire, des films qui ne passent quasiment plus à la télévision et qui depuis près de quinze ans, ne sont vus qu’en festivals ou sur des TV locales partenaires des films. Tous les quinze jours, sur proposition de Tënk, un nouveau documentaire est diffusé sur Mediapart et y reste un mois. Les deux derniers en date: Hôtel Echo, les mots pour dire la violence domestique et Cuba Feliz, dans les pas des chanteurs cubains.

Si depuis l'automne 2017, Tënk s'est installé dans un bâtiment de 1 500 m2 flambant neuf, construit par la communauté de communes de Berg et Coiron, avec le soutien du département et de la région Auvergne-Rhône-Alpes – bâtiment abritant neuf salles de montage, un studio de montage son, deux studios de mixage, un studio d’étalonnage et des espaces de bureaux et de cours –, au tout début, Tënk posa les premiers bureau de ses dix salariés dans une maison au cœur de Lussas entourée d’un paisible jardin.

Et Claire Simon était déjà là, avec sa caméra, pour garder trace du rêve et de sa métamorphose. Car à Lussas, démonstration est faite que la culture peut-être source de croissance et d’emplois. En 60 ans, la commune de 1 645 ha a en effet vu sa population doubler. Elle accueille aujourd’hui 1 132 habitants. Et même si l’agriculture et la vigne sont encore l’économie dominante, le documentaire est devenu le premier employeur de la commune, avec une bonne quarantaine de salariés. Sans parler de toute l’activité de services gravitant discrètement autour : hôtels, hébergement, restauration, épicerie…

A l'issue de trois ans de tournage, dans l’audace qui la caractérise, Claire Simon décida non pas de faire un documentaire classique mais de proposer une série de deux saisons, Le Village, qui sera diffusée samedi et dimanche dans le cadre du festival Cinéma du réel. Histoire de prendre le temps de voir éclore ce qui n'est déjà plus une utopie.

***

Le Village est projeté dans le cadre du festival Cinéma du Réel au Forum des Images (Forum des Halles, 2 Rue du cinéma, 75001 Paris)
samedi 16 mars à 18h15: projection de la saison 1
dimanche 17 mars à 18h30: projection de la saison 2 / work in progress

Diffusion prévue des deux saisons dans leur intégralité à partir du 14 septembre 2019 sur Ciné + et en 2020 sur TV5 Monde

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.