Soutenez «La France vue d'ici»!

Un grand merci d'abord aux quelque 60 personnes qui ont déjà participé à la collecte qui permettra peut-être de réaliser le projet de grand récit photographique «La France VUE D'ICI». La campagne sur KissKissBankBank a rassemblé déjà pas loin des 20% du budget nécessaire pour démarrer. Certes, ce n'est pas encore suffisant, mais merci car ce projet qu'ont imaginé ensemble Mediapart et le rendez-vous photographique de Sète ImageSingulières ne se fera pas sans vous.

Un grand merci d'abord aux quelque 60 personnes qui ont déjà participé à la collecte qui permettra peut-être de réaliser le projet de grand récit photographique «La France VUE D'ICI». La campagne sur KissKissBankBank a rassemblé déjà pas loin des 20% du budget nécessaire pour démarrer. Certes, ce n'est pas encore suffisant, mais merci car ce projet qu'ont imaginé ensemble Mediapart et le rendez-vous photographique de Sète ImageSingulières ne se fera pas sans vous.


L'exposition du projet à Sète vient de s'achever. Près de 5000 personnes l'ont visistée. Cette courte vidéo vous en donne un aperçu.

Les visiteurs de "La France VUE D'ICI" à ImageSingulières © La France Vue d'Ici

Nous vous avons déjà présenté ce projet, ici ou . En résumé, la France VUE D'ICI souhaite, jusqu’au printemps 2017, montrer, raconter, documenter une France en pleine tourmente. Plus de trente photographes devraient être mobilisés, un site internet créé pour relayer leurs travaux mais aussi vos idées et vos contributions. Tous les détails (le besoin de financement, le calendrier, candidature et choix des photographes, etc.) sont ici ainsi que les contreparties à vos dons.

Dans ce projet Mediapart et ImageSingulières sont partenaires. Si Mediapart apporte un certain savoir faire, tant sur la conception et l'animation d'un site que sur le récit en images d'actualité (voir ici tous nos portfolios), c'est surtout ImageSingulières, dont le directeur artistique est Gilles Favier photographe membre de l'agence VU qui suivra les photographes et, à travers l'association CéTàVoir, gèrera les budgets. Pourquoi Mediapart fait-il alors appel au financement participatif ? Parce que justement nous ne sommes que partenaire du projet, nous l'accompagnons.

Le site La France VUE D'ICI n'est pas pensé sur le modèle économique de Médiapart (uniquement sur abonnement) : il sera en accès libre, afin que photographes et internautes puissent aisément raconter la France et pour intéresser un public peut être différent de celui de Mediapart.

La France VUE D'ICI est aussi un projet éphémère : nous l'imaginons jusqu'en 2017, année d'élection présidentielle, mais ensuite, il peut fort bien continuer, évoluer, sans ses initiateurs. L'appel à financement et vos contributions serviront donc à cela : lancer le projet, indemniser les photographes, et permettre à ImageSingulières de faire vivre cette aventure, notamment par des expositions.

Alors, si vous aimer le photojournalisme, soutenez-le !

Sur ImageSingulières voici la chronique de Vincent Josse, sur France Inter le 6 juin dernier




Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.