SOUTIEN A L'OBSERVATOIRE DU NUCLEAIRE

Le procès d'Areva contre l'Observatoire du nucléaire a lieu le vendredi 20 décembre 2013 à 13h30 au Tribunal de Grande instance de Paris. 4 boulevard du Palais (Métro : Cité) L'Observatoire du nucléaire est une association loi 1901 dont l'objet est d'opérer une veille sur l'actualité de l'industrie nucléaire. Son animateur, Stéphane Lhomme, analyse et décrypte la communication-propagande de ce secteur et informe gratuitement les citoyens par site web ( http://www.observatoire-du-nucleaire.org ), lettre d'information, communiqués, etc. L'Observatoire fonctionne avec un budget minimal et un seul salarié rémunéré au niveau du smic : il faut néanmoins croire que l'activité de l’Observatoire touche juste puisque Areva veut en obtenir la disparition pure et simple... Rappel des faits : La société d'Etat Areva a-t-elle financé l'achat d'un avion pour le Président du Niger, lui-même ancien directeur... d'une filiale d'Areva ?  Selon l'Observatoire du nucléaire, mais aussi selon l'opposition parlementaire à l'Assemblée nationale du Niger, Areva a fait un curieux "don" de 17 milliards de Francs CFA (26 millions d'euros), pré-affecté dans le budget 2013 à l'achat d'un avion pour le Président nigérien, M. Issoufou. Areva dément avoir fait un tel don et intente une action en justice pour diffamation envers l’Observatoire du nucléaire pour avoir, par communiqué du 11 décembre 2012, accusé la multinationale de l'atome de s'être livrée à "une manœuvre de corruption, probablement sur le plan légal et assurément sur le plan moral" Toutes les informations sur : http://observ.nucleaire.free.fr/accueil-proces-areva.htm Comment agir pour soutenir L’Observatoire du Nucléaire, poussé à mettre la clé sous la porte ? Les pénalités financières demandées par Areva, totalisant plus de 25 000 euros, visent clairement à obtenir la disparition de l'Observatoire du nucléaire.  Par ailleurs, sans même envisager une condamnation de l'Observatoire du nucléaire, ce dernier voit d'ores et déjà sa pérennité mise en cause par les frais engagés pour se défendre en justice. En effet, il convient maintenant de provisionner et de couvrir les déplacements à Paris et les frais de procédure. Soyons solidaires d’une association Loi 1901, totalement indépendante et fonctionnant avec un budget minimal ! 1) Nous lançons donc un appel à solidarité pour aider à couvrir les frais de déplacement à Paris : Vous pouvez dans la mesure de vos moyens et possibilités adresser un chèque à l’ordre de Tchernoblaye à : Olivier DEBELLEIX – 34 rue de Gascogne – 33160 St Médard en Jalles (Inscrire la mention « soutien Observatoire du nucléaire » au dos du chèque) D'avance merci ! 2) Organiser un déplacement à Paris le jour de l’audience au départ de Bordeaux (ou au départ de votre ville avec votre groupe local…) Afin d’apporter notre soutien à Stéphane Lhomme et montrer notre solidarité de résistants face à Areva et aux lobbyistes tous confondus, nous envisageons la location d’un mini bus 9 places afin de faire le déplacement à Paris le 20 décembre 2013 (Aller/retour dans la journée). Frais de location du véhicule à partager en fonction des résultats de la souscription et des possibilités de chacun (203€ location + 250€ péage/gas-oil soit total 453€). Je pré- réserve …….place(s) dans le bus pour le déplacement à Paris le vendredi 20 décembre 2013 au départ de Bordeaux. Réponse pour le 31 Octobre SVP Nom : Adresse : Téléphone : E mail : **************************************************************************************************** Merci de nous tenir informé des actions que vous envisagez… **************************************************************************************************** Tchernoblaye, association solidaire et antinucléaire - http://tchernoblaye.free.fr Contact : olivier Debelleix – 06 32 15 78 44 – 05 56 95 73 78 – ol.deb@free.fr

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.