Squat du Marais
Abonné·e de Mediapart

1 Billets

0 Édition

Billet de blog 1 sept. 2019

Lettre ouverte à Monsieur le préfet du Calvados: Non à l’expulsion du squat du Marais

Le squat du Marais à Caen héberge depuis quinze mois, 250 réfugié.e.s dont 60 enfants. Un appel est lancé par l’AG de luttes contre toutes les expulsions et l’AG de défense du Marais pour une occupation du site lundi et mardi dès 5h30 du matin à l’entrée du Marais, et à un rassemblement devant la préfecture de Caen à 18h le jour de l’expulsion.

Squat du Marais
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Monsieur Le Préfet, nous vous demandons de ne pas expulser le squat du Marais.

À Caen, la 30 août 2019.

Le squat du Marais, officialisé en avril 2018, héberge plus de 250 personnes, dont 60 enfants. Après saisine du tribunal par le propriétaire Engie, un jugement a permis d’obtenir un délai d’un an, contre l’avis du propriétaire qui n’avait aucun projet sur le lieu vacant, ce qui est toujours le cas. Ce délai est terminé et après 16 mois d’occupation, le Marais est « expulsable » dès le 2 septembre 2019.

Lors des 6 dernières années d’activité, l’AG de lutte contre toutes les expulsions a ouvert près d’une trentaine de squats et 10 le sont toujours. Ce sont ainsi près de 500 personnes exilées qui vivent dans les squats à Caen, 500 personnes à qui le Droit au Logement est refusé notamment par vos services. Il y a pourtant plus de 8500 logements vides dans l’agglomération qui pourraient être réquisitionnés. Visiblement, votre politique est de donner priorité au droit de propriété sur le droit au logement.

Le droit au logement est un droit inconditionnel, quelle que soit la situation de l’individu.

De plus, vous savez très bien que les dispositifs d’hébergement mis en place par l’État et les collectivités territoriales sont largement insuffisants et inadaptés. Dans ce contexte, vous annoncez vouloir accentuer votre politique de « résorption des squats » (sic.), politique qui a encore justifié l’expulsion de centaines de personnes à Caen cette année. Aucune solution de relogement pérenne ne leur a été proposée, et vous ne leur avez accordé que quelques nuits d’hôtel avant de les jeter à la rue, contrevenant aux obligations prescrites par le Code de l’Action Sociale et des Familles dans l’Article L345-2-2 :

Toute personne sans abri en situation de détresse médicale, psychique ou sociale a accès, à tout moment, à un dispositif d’hébergement d’urgence.

Vous préoccupez vous donc des conséquences humaines qu’induisent ces expulsions? Pensez-vous aux enfants en cette période de rentrée scolaire? Sans solution de relogement pérenne pour toutes les personnes habitant au

Marais, nous nous opposons donc à son expulsion.

EN SOLIDARITÉ AVEC LES PERSONNES EXILÉES et contre la machine à expulser,

Le jour de l'expulsion du Marais, nous appelons à un rassemblement à 18h devant la Préfecture

Avec les habitant-e-s du Marais : Assemblée de Défense du Marais, Assemblée générale de lutte contre toutes les expulsions, Association Citoyens d’abord, Association "Solidarité Migrants Saint-Aubin sur Mer, ASTI 14, bi-p association, Artothèque - Espaces d'art contemporain, Café des images, CAMO, Centre Chorégraphique National de Caen, Centre LGBTI, CGT ACSEA, CGT AAJB, CSF, CHanTier21THéâTre, Collectif de Parents d'élèves - Pas d'enfants sans toit, Comité Travailleurs Privés D'Emplois et Précaires Départementale CGT, Compagnie le Ballon Vert, Compagnie TOUTITO TEATRO, Cie NOESIS, Compagnie Silenda, Cité Théâtre, Compagnie La Cohue, Collectif Droits Des Femmes 14, Comédie de Caen CDN de Normandie, Comité Amérique latine, école nomade, FCPE14, Fédération de la Libre Pensée du Calvados, FSU14, L'Arcal, La Demeurée, La Renaissance, LDH Caen, Le Temps d’un Toit, Le Sablier - pôle des arts de la marionnette en Normandie, Le Temps d’un Toit, Les Ateliers Intermédiaires, Jeunes Communistes, Racailles, RASE, Rassemblement Humain, festival de théâtre de marionnettes et formes animées, SL Caen Solidaires Etudiant-e-s, Solidaires Calvados, SUD Éduc 14, UCL Pays d'Auge, UD CGT, UL CGT, Union Départementale CGT du Calvados, USD CGT Santé Action Sociale du Calvados. 

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
En Inde, après l’attaque contre Rushdie, le silence éloquent des politiques
« Les Versets sataniques » ont été interdits en Inde, son pays natal, en 1988. Un an avant la fatwa prononcé par l’Iran contre Salman Rushdie, qui allait faire de sa vie un enfer. Son agression aux États-Unis en fin de semaine dernière n’a suscité aucune réaction officielle, dans un pays où les condamnations au nom du respect des croyants hindous se multiplient.
par Côme Bastin
Journal
Franquisme : des historiens démontent les thèses révisionnistes relayées par « Le Figaro »
La publication dans un hors-série du « Figaro » d’un entretien-fleuve avec l’essayiste d’extrême droite Pío Moa, pour qui les gauches sont entièrement responsables du déclenchement de la guerre civile en Espagne en 1936, suscite l’indignation de nombreux historiens. Retour sur une entreprise de « falsification ».
par Ludovic Lamant
Journal — Amérique Latine
Au Chili, la menace d’un refus plane sur la nouvelle Constitution
Face aux crispations sur certains points de la nouvelle Constitution, le gouvernement chilien prévoit déjà des réformes au texte en cas d’adoption par référendum le 4 septembre. Une position défensive qui témoigne de l’étroitesse du chemin vers la victoire du « oui ». 
par Mathieu Dejean
Journal — Amériques
Le jeu dangereux du Parti des travailleurs avec les militaires
Créé par Lula en pleine dictature, le PT, une fois au pouvoir, a malgré tout entretenu des relations cordiales avec l’armée brésilienne. Puis des tensions sont apparues, jusqu’à faire revenir officiers et généraux dans l’arène politique, en faveur de Jair Bolsonaro.
par Jean-Mathieu Albertini

La sélection du Club

Billet d’édition
Besoins, désirs, domination
[Rediffusion] Qu'arrive-t-il aux besoins des êtres humains sous le capitalisme? Alors que la doxa libérale naturalise les besoins existants en en faisant des propriétés de la «nature humaine», nous sommes aujourd'hui forcé·e·s, à l'heure des urgences écologique, sociale et démocratique, à chercher à dévoiler et donc politiser leur construction sociale.
par Dimitris Fasfalis
Billet de blog
De quoi avons-nous vraiment besoin ?
[Rediffusion] Le choix de redéfinir collectivement ce dont nous avons besoin doit être au centre des débats à venir si l'on veut réussir la bifurcation sociale et écologique de nos sociétés, ce qui est à la fois urgent et incontournable.
par Eric Berr
Billet de blog
Réflexions sur le manque (1) : De la rareté sur mesure
Pour que l’exigence de qualité et de singularité de l’individu contemporain puisse être conciliée avec ses appropriations massives, il faut que soit introduit un niveau de difficulté supplémentaire. La résistance nourrit et relance l’intérêt porté au processus global. Pour tirer le meilleur parti de ces mécanismes psycho-comportementaux, nos sociétés "gamifiées" créent de la rareté sur mesure.
par clemence.kerdaffrec@gmail.com
Billet de blog
La sobriété, c'est maintenant ou jamais
Le bras de fer en cours avec la Russie autour des énergies fossiles est l’occasion d’entrer de plain-pied dans l’ère de la sobriété énergétique. Pourtant, nos gouvernants semblent lorgner vers une autre voie : celle qui consiste simplement à changer de fournisseur, au risque de perdre toute crédibilité morale et de manquer une occasion historique en faveur du climat.
par Sylvain BERMOND