St-Ethique-slam
Praticien ordinaire du mouvement social : retraité, jardinier, slameur ....
Abonné·e de Mediapart

31 Billets

4 Éditions

Billet de blog 2 juin 2016

Slam-ta-haine, Siffle !

La France n'est pas raciste mais..... beaucoup de français n'aiment pas les arabes... la suite d'un passif colonial mal digéré ... suite à la guerre d'indépendance de l'Algérie "t'as qu'à suivre le bahut devant..." (note en fin de page ) Siffle, Slam ta haine .....suite à un certain match de foot France -Algérie.

St-Ethique-slam
Praticien ordinaire du mouvement social : retraité, jardinier, slameur ....
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Siffle, Slam-ta-haine ...

Mais où  c’est qu’on va ?

Je manque à comprendre , j’ai du mal d’air

    Mais où c’est qu’on va ?

                  Enfin je jette une poignée de mots sur une page blanche

                  Comme on jette un reste de riz blanc aux poules

                  Encor ressasser ; tu te dis que c’est pas ça ton style

                  Que tu vas  finir par trouver le bon fil

                  Slam obsession

J’suis qu’en même pas un con

          Mais où c’est  qu’on va ?

         Slam régiment

         T’as qu’à suivre le bahut devant

Je manque à comprendre , j’ai du mal d’air

     Mais où c’est qu’on va ?

Slam révolution

Tu voudrais bien avoir l’air

Revenir de tes illusions

En finir avec la prison

Ton style c’est la colère

Mais les cartes sont brouillées

                  T’as que tes yeux pour pleurer

Mais où c’est qu’on va ?

         Slam régiment

         T’as qu’à suivre le bahut devant

Je manque à comprendre , j’ai du mal d’air

    Mais où c’est qu’on va ?

             Alors slam en délire

               A prendre son cul pour une tire-lire

             Ton style fait pisser de rire

             Mais toi tu sais bien que tu vas quitter la piste

Comme un clown triste

Slam désespoir

Y a plus rien à boire

         Mais où c’est qu’on va ?

         Slam régiment

         T’as qu’à suivre le bahut devant

Je manque à comprendre , j’ai du mal d’air

    Mais où c’est qu’on va ?

Slam du grand ratage :

Alors tu t’en remets au hasard

Tu oses le grand déshabillage

Y aura  bien quelqu’un pour te voir

Effeuillage en coulisse

Mais tu te heurtes à un mur impossible à dire,

Juste une  douleur qui couve

Qui brûle ton intérieur

Ta vie te fuis ,

Tu jettes en pâture ton style,

Sur la scène ton arène,

Ton slam en prise désespère,

 Tu glisses dans un nœuds de vipères

         Mais où  c’est  qu’on va ?

         Slam régiment

         T’as qu’à suivre le bahut devant

Je manque à comprendre, j’ai du mal d’air

    Mais où  c’est qu’on va ?

Slam en détresse

Fuir jusqu’à s’égarer

T’as vidé tes trippes, la folie te guette

T’as peur d’être étranger à toi même

Jusqu’à tomber dans l’abîme

Jusqu’à te faire sauter la tête

Dans un sursaut ,tu te dis : Putain j’suis pas une bête.

Mais où c’est qu’on va ?

         Slam régiment

         T’as qu’à suivre le bahut devant

je manque à comprendre , j’ai du mal d’air

     mais où c’est qu’on va ?

Ecoute cette petite de voix en toi

C’est ta haine qui te dit de rester debout

Envers et contre tout

N’écoute pas les conseillers du prince

Qui te disent qu’elle est mauvaise conseillère

Assume ta haine c’est ton humanité à toi

Slam ta haine ;

Celle qui te reste quand on te  dénie ta vie.

Slam ta haine

C’est pas celle du bourgeois

La sienne est travestie par la loi

Son style est insidieux,  sentencieux

Il l'appelle "modulation phonique"

Technique démocratique

Pour expulser des paquets vers l’Afrique :

« Les travailleurs illégaux  n’ont pas vocation à rester sur le territoire français »

Magie du verbe pour mal entendant

la couverture des pires ignominies .

slam ta haine

Ta haine ne s’abreuve pas de la peur du passant

Slam ta haine

Ta haine épanchera ta soif d’amour pour ces enfants ;

Héritiers d’un sang impur qui coulent dans nos sillons.

Mais où c’est qu’on va ?

         Slam régiment

         T’as qu’à suivre le bahut devant

je manque à comprendre , j’ai du mal d’air

     mais où c’est qu’on va ?

    Slam ta haine  ou suis le corbillard

     Des héritiers de plomb

Du sang impur de nos sillons.

                          Nov 2008

 note : 

Il ne se passe rien en Algérie : février 1958-avril 1959

Gibert, Pierre (1936-....). Auteur

Edité par Bayard. Paris , 2001

Le silence une fois de plus s'immisce entre les hommes à mesure que monte la piste et bientôt comme si seul le chauffeur était vivant. A travers le hublot de la cabine on voit danser son casque, jugulaire tombante. Pas plus que nous il ne sait où il va. "T'as qu'à suivre le bahut devant"

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — France
Le ministre, l’oligarque et le juge de trop
Avocat, Éric Dupond-Moretti s’en est pris avec virulence à un juge qui faisait trembler Monaco par ses enquêtes. Ministre, il a lancé une enquête disciplinaire contre lui. Mediapart révèle les dessous de cette histoire hors norme et met au jour un nouveau lien entre le garde des Sceaux et un oligarque russe au cœur du scandale. 
par Fabrice Arfi et Antton Rouget
Journal — Extrême droite
Hauts fonctionnaires, cadres sup’ et déçus de la droite : enquête sur les premiers cercles d’Éric Zemmour
Alors qu’Éric Zemmour a promis samedi 22 janvier, à Cannes, de réaliser « l’union des droites », Mediapart a eu accès à la liste interne des 1 000 « VIP » du lancement de sa campagne, en décembre. S’y dessine la sociologie des sympathisants choyés par son parti, Reconquête! : une France issue de la grande bourgeoisie, CSP+ et masculine. Deuxième volet de notre enquête.
par Sébastien Bourdon et Marine Turchi
Journal — Outre-mer
Cette France noire qui vote Le Pen
Le vote en faveur de l’extrême droite progresse de façon continue dans l’outre-mer français depuis 20 ans : le Rassemblement national (RN) de Marine Le Pen est le parti qui y a recueilli le plus de voix au premier tour en 2017. Voici pourquoi cela pourrait continuer.
par Julien Sartre
Journal
Les défections vers Zemmour ébranlent la campagne de Marine Le Pen
Le départ de Gilbert Collard, après ceux de Jérôme Rivière ou de Damien Rieu, fragilise le parti de Marine Le Pen. Malgré les annonces de prochains nouveaux ralliements, le RN veut croire que l’hémorragie s’arrêtera là.
par Lucie Delaporte

La sélection du Club

Billet de blog
Toulouse : un désert médical est né en décembre au cœur de la ville rose !
[Rediffusion] Questions au gouvernement, mardi 11 décembre, Assemblée nationale, Paris. Fermeture du service de médecine interne à l’hôpital Joseph-Ducuing de Toulouse… Plus de médecine sans dépassement d’honoraires au cœur de la ville rose. Toulouse privée de 40 lits pouvant servir pour les patients Covid (vaccinés ou pas…)  Plus de soins cancer, VIH etc !
par Sebastien Nadot
Billet de blog
Les urgences et l'hôpital en burn-out !
On connaît par cœur ce thème souvent à l'ordre du jour de l'actualité, qui plus est en ce moment (une sombre histoire de pandémie). Mais vous ne voyez que le devant de la scène, du moins, ce qu'on veut bien vous montrer. Je vais donc vous exposer l'envers du décor, vous décrire ce que sont vraiment les urgences d’aujourd’hui ! Et il y a fort à parier que si l'ensemble des Français connaissaient ses effets secondaires, il en refuseraient le traitement, au sens propre comme au figuré !
par NorAd4é
Billet de blog
Monsieur le président, aujourd’hui je suis en guerre !
Monsieur le président, je vous fais une lettre que vous ne lirez sûrement jamais, puisque vous et moi ne sommes pas nés du même côté de l’humanité. Si ma blouse est blanche, ma colère est noire et ma déception a la couleur des gouttes de givre sur les carreaux, celle des larmes au bord des yeux. Les larmes, combien en ai-je épongé ? Combien en ai-je contenu ? Et combien en ai-je versé ? Lettre d'une infirmière en burn-out.
par MAURICETTE FALISE
Billet de blog
L’éthique médicale malade du Covid-19 ? Vers une banalisation du mal
Plus de deux ans maintenant que nous sommes baignés dans cette pandémie du Covid19 qui a lourdement impacté la vie et la santé des français, nos structures de soins, notre organisation sociale, notre accès à l’éducation et à la culture, et enfin notre économie. Lors de cette cinquième vague, nous assistons aussi à un nouvel effet collatéral de la pandémie : l’effritement de notre éthique médicale.
par LAURENT THINES