St-Ethique-slam
Praticien ordinaire du mouvement social : retraité, jardinier, slameur ....
Abonné·e de Mediapart

31 Billets

4 Éditions

Billet de blog 7 mars 2015

Municipales : A Vénissieux on vous repasse le film

St-Ethique-slam
Praticien ordinaire du mouvement social : retraité, jardinier, slameur ....
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Le  PARTI de GAUCHE  dans la campagne des Municipales à Vénissieux :

sur la liste de  Michèle PICARD   :  « Tenir le cap à gauche »

Tenir le Cap à gauche, c’est lutter contre l’austérité qui nous étouffe

Les grands salamalecs, ces politesses exagérées selon Wikipédia, qui ont présidé à la constitution de notre  liste de rassemblement à gauche ont mis à nu une vérité : le PS local se dit le parti de la « majorité métropolitaine ». Il veut  faire avaler au plan local « les économies d’échelle » imposée par le gouvernement ; c’est à dire : diminution de la dépense publique et  diminution de la dépense sociale. Cette austérité imposée aux communes est d’autant plus insupportable qu’elle s’accompagne d’une politique pro-business sur le modèle du « grand stade ». Désormais, à Vénissieux, la gauche c’est sans le PS.

Contre la droite …La crise qui frappe notre pays et toute l’Europe s’éternise et se durcit ; on n’en voit pas la fin. Dans cette situation, la désespérance nourrit l’abstention ou un vote de rejet que la  droite décomplexée  veut capter, comme si l’époque SARKOZY était oubliée, comme si la droite n’avait pas sa part de responsabilité dans la politique d’austérité actuelle ; n’ayons pas la mémoire courte ! La liste de la droite s’inscrit dans cette lignée ;  ne soyons  pas dupe !

Contre l’extrême droite….Cette crise qui n’en finit pas génère aussi une ambiance nauséabonde qui se traduit par la stigmatisation des travailleurs les plus pauvres. Travailleurs au chômage  et précaires au long court qui sont qualifiés de fainéants et d’assistés. Travailleurs étrangers qui sont pourchassés. Travailleurs français d’origine africaine suspectés du fait de leur religion. Voilà l’éternelle politique de divisions et de fracture de la classe ouvrière promue au rang « de solution nationale ». Le FN, c’est la promotion de la guerre civile entre les français dits «de souche » et le reste du monde. Vivre avec la peur de son voisin, telle sera l’ambiance si d’aventure la liste du FN devait prospérer.  On peut rêver mieux pour notre ville !

Avec la liste «  TENIR LE CAP à GAUCHE », nous constituons à Vénissieux un pôle de résistance et de lutte ! Nous soutenons une politique de gestion de la ville qui a le réel souci du service public et de la solidarité ; sans en ignorer les limites, du fait d’une crise qui appelle d’autres bouleversements.

Claude DELORME ; PG Vénissieux.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Les Ukrainiens écartelés entre la dureté des batailles, les tourments de l’exil et la peur de rentrer
L’Ukraine, qui entre dans son quatrième mois de guerre, a pour le moment échappé au pire : l’invasion totale du territoire national. Mais le pays reste déchiré, entre celles qui ont fui à l’étranger la menace russe, celles qui rentrent d’un exil forcé, parfois dans une grande détresse matérielle, et ceux qui se battent, à l’est et au sud.
par Mathilde Goanec
Journal — France
Législatives : dans le Sud, le pas de deux des identitaires et du RN
À Nice, Menton et Aix-en-Provence, trois figures des identitaires se présentent aux élections législatives sous les couleurs d’Éric Zemmour. Le RN présente face à eux des transfuges de la droite et fustige leur radicalité, alors qu’ils étaient membres du parti quelques mois plus tôt.
par Lucie Delaporte
Journal — France
Redon : un mutilé, les fautes du ministère de l’intérieur et la justice qui enterre
Le 19 juin 2021, en Bretagne, lors d’une opération menée pour interdire une rave party, Alban, 22 ans, a eu la main arrachée par une grenade tirée par les gendarmes. Le 11 mars 2022, le parquet de Rennes a classé sans suite. Pourtant, l’enquête démontre non seulement la disproportion de la force mais les responsabilités de la préfecture et du ministère de l’intérieur. Mediapart a pu consulter des SMS et des appels aux pompiers, accablants, enterrés par le procureur de la République.
par Pascale Pascariello
Journal
La majorité se montre embarrassée
Après les révélations de Mediapart concernant le ministre Damien Abad, visé par deux accusations de viol qui ont fait l’objet d’un signalement à LREM le 16 mai, la majorité présidentielle peine à justifier sa nomination au gouvernement malgré cette alerte. La première ministre a assuré qu’elle n’était « pas au courant ».
par Marine Turchi

La sélection du Club

Billet de blog
Lycéennes et lycéens en burn-out : redoutables effets de notre organisation scolaire
La pression scolaire, c’est celle d’une organisation conçue pour ne concerner qu’une minorité de la jeunesse Lycéennes et lycéens plus nombreux en burn-out : une invitation pressante à repenser le curriculum.
par Jean-Pierre Veran
Billet de blog
Recrutement enseignant : une crise des plus inquiétantes pour l’avenir de l’école
La crise de recrutement enseignant atteint cette année un niveau largement plus inquiétant que les années précédentes dont les conséquences seront gravissimes pour le service public d’éducation. Elle témoigne, au-delà de ses dénis, de l’échec de la politique de Jean-Michel Blanquer.
par Paul DEVIN
Billet de blog
L’École et ses professeurs à bout de souffle : urgence vitale à l'école
Nous assistons aujourd’hui, dans un silence assourdissant, à une grave crise à l’Ecole. Le nombre des candidats aux concours de l’enseignement s’est effondré : ce qui annonce à court terme une pénurie de professeurs. Cette crise des « vocations », doit nous alerter sur une crise du métier et plus largement sur une crise de l’Ecole.
par Djéhanne GANI
Billet de blog
Déblanquérisons l'École Publique, avec ou sans Pap Ndiaye
Blanquer n'est plus ministre et est évincé du nouveau gouvernement. C'est déjà ça. Son successeur, M. Pap Ndiaye, serait un symbole d'ouverture, de méritocratie... C'est surtout la démonstration du cynisme macronien. L'école se relèvera par ses personnels, pas par ses hiérarques. Rappelons ce fait intangible : les ministres et la hiérarchie passent, les personnels restent.
par Julien Cristofoli