St-Ethique-slam
Praticien ordinaire du mouvement social : retraité, jardinier, slameur ....
Abonné·e de Mediapart

31 Billets

4 Éditions

Billet de blog 10 avr. 2016

Slam à Lyon, le 40 mars

on nous a volé les mots , les mots n'ont plus de sens, seul restent les maux. A quoi servent les "nuits debout" s'interrogent certains dubitatifs ? Elles servent à refonder un langage commun : "le langage est l'institution première de la société" (C. CASTO )

St-Ethique-slam
Praticien ordinaire du mouvement social : retraité, jardinier, slameur ....
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Slam à lYON le 4O mars de l'an 2016

prole-taire

 Prolétaire,sectaire, révolutionnaire

Il me faut trouver le rythme et la musique  des maux,

Parce que les mots n’ont plus de sens ;

Seule la douleur reste vraie.

Sans boulot, sans papiers, sans toit,

A te demander si demain les restos du coeur auront encore de la place pour toi.

Au carrefour de ta vie t’es le Rom qui tend la main.

Quand t’as plus rien, t’es encore esclave des mots ;

Des mots qui t’emprisonnent dans ton rôle :

D’honnête-ouvrier, de gentil immigré bien intégré :

« Bon pour la productivité » : nigauds ad vitam eaternam.

Pendant que de douleurs tu cries,

Le bourgeois, des paradis fiscaux, fait son lit.

Avec tes frères et soeurs de douleur tu résistes.

 Tu n’as plus rien à  attendre de personne ;

Cette conscience en devenir  porte un nom :

Prolétaire. Rien du prolo-nigaud ;

Prolétaire un seul boulot : briser la chaine des mots. 

Ton devenir révolutionnaire affronte alors la peur du petit bourgeois

Qui des bons mots est le propriétaire.

Il se croit au-dessus des mots : le maître des mots.

Son discours savant c’est  le discours qui qualifie ou disqualifie ;

Par exemple, Ils diront de tes propos qu’ils sont… sectaires.

Ta révolution fût-elle citoyenne,  c’est trop nouveau pour eux.

Eux ils ont seulement le culte de la propriété des mots ;

C’est tout ce qui leur reste, avec la peur au ventre de finir comme toi.

« Sans » les mots ; parce que ton boulot c’est de reprendre le pouvoir sur les mots. 

 Terrien , t’es pas rien, …

T’es pas rien si seulement tu oses …

Si seulement tu oses penser ton nom de fronde :

Soit prolétaire !

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Accusé d’agressions sexuelles, Éric Zemmour instrumentalise #MeToo à des fins racistes
Confronté au faible engouement de l’électorat féminin et aux accusations de violences sexuelles, l’entourage du candidat d’extrême droite tente de mettre en avant des femmes le soutenant. Mais leur discours se borne à instrumentaliser le mouvement féministe à des fins racistes.
par Sarah Benichou et Juliette Rousseau
Journal — Extrême droite
Serge Klarsfeld : « Il parle des musulmans comme on parlait des juifs »
L’historien et avocat, président de l’association Fils et filles des déportés juifs de France, dénonce la réhabilitation par le candidat d’extrême droite du régime de Vichy.
par Mathieu Magnaudeix et Berenice Gabriel
Journal — Services publics
« Tout meurt à petit feu ici » : à Saint-Cyprien village, La Poste est fermée depuis un an
Le bureau de poste de cette localité des Pyrénées-Orientales a baissé le rideau en février 2021. Les habitant·es de la commune côtière doivent désormais se rendre au guichet situé à la plage, à plus de 3 km de là. Or, pour les plus âgés, la disparition de ce service au cœur du village est un abandon de plus.
par Khedidja Zerouali
Journal — Migrations
Un passeur algérien raconte son « business » florissant
En 2021, de nombreuses personnes ont tenté de quitter l’Algérie et rejoindre l’Europe par la mer, débarquant à Almeria, Carthagène ou aux Baléares. Dans le sud de l’Espagne, Mediapart s’est s’entretenu longuement avec un de ces « guides » qui déposent les « harraga » (exilés) en un aller-retour. 
par Nejma Brahim

La sélection du Club

Billet de blog
Et si nous avions des débats constructifs ?
La journée internationale de l'éducation de l'UNESCO, le 24 janvier, est l'occasion de rappeler que les savoirs et expertises de toutes et de tous sont essentiels pour nourrir les conversations démocratiques.
par marie-cecile naves
Billet de blog
La Chimère Populaire
Pourquoi certain·es d'entre nous se sont inscrit·es à la Primaire Populaire et envisagent désormais de ne pas y voter ? Un petit billet en forme de témoignage personnel, mais aussi d'analyse politique sur l'évolution d'un choix électoral - parce que la trajectoire de l'électorat est mouvante, n'en déplaise aux sondages ou aux Cassandre de tous bords.
par Albin Wagener
Billet de blog
Une constituante sinon rien
A l’approche de la présidentielle, retour sur la question de la constituante. La constituante, c’est la seule question qui vaille, le seul objet politique qui pourrait mobiliser largement : les organisations politiques, le milieu associatif, les activistes, les citoyens de tous les horizons. Car sans cette réécriture des règles du jeu, nous savons que tout changera pour que rien ne change.
par Victoria Klotz
Billet de blog
Le convivialisme, une force méta-politique
Vu d'ailleurs le convivialisme peut sembler chose bien étrange et hautement improbable. Parmi ses sympathisants, certains s'apprêtent à voter Mélenchon, d'autres Jadot, Taubira ou Hidalgo, d'autres encore Macron... Ce pluralisme atypique peut être interprété de bien des manières différentes. Les idées circulent, le convivialisme joue donc un rôle méta-politique. Par Alain Caillé.
par Les convivialistes