St-Ethique-slam
Praticien ordinaire du mouvement social : retraité, jardinier, slameur ....
Abonné·e de Mediapart

31 Billets

4 Éditions

Billet de blog 13 juil. 2015

La dette ? on-slam-et-où ? (bis)

St-Ethique-slam
Praticien ordinaire du mouvement social : retraité, jardinier, slameur ....
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

hé Bien , nous en sommes là, en date du 10 juillet

Tsipras a cédé sur les réformes.... (les créanciers sauvent la face)

et d'ici dimanche il va obtenir le memorendum sur  (dur, dur) l'effacement  de la dette

maintenant que le GREXIT est écarté ( l'oncle Sam y veut pas )

Faites vos jeux ....faites vos jeux ....les jeux sont faits ........le rouge est de mise

mise à jour du lendemain après le vote du parlement grec le

Nous en sommes là

Tsipras a cédé sur les réformes.... (les créanciers sauvent la face) en échange de cash pour desserrer l'étranglement financier et relancer l'activité , un plan sur 3ans ; c'est le résultat du referundum  OXI : échec du coup d'état financier.

et d'ici dimanche  Tsipras doit obtenir "un engagement contraignant ? " pour négocier le mémorandum sur  (dur, dur) l'effacement  de la dette

maintenant que le GREXIT est écarté ( l'oncle Sam y veut pas )

mise  à jour du surlendemain le 13 07 ; j’ai joué et… perdu une bataille…

Tsipras a cédé sur les réformes....les créanciers sauvent la face ; et pour être sûr,  ils imposent  une farce : ainsi MDP titre «  Grèce : un accord à l'arraché organise la mise sous tutelle de Tsipras » ; ainsi, c'est bien Tsipras  qui perd la face. Admettons.  Titre réajusté ensuite en «  Les européens mettent Tsipras à Genoux »…un pistolet sur la tempe … …ça c’est la farce démocratique.

Et quelle leçon de choses au passage :

            En France et en Europe du sud les peuples  écrasés par les politiques d’austérité au non de « l’affameuse » dette prennent la mesure de l’événement. Moi-euh-Président a mené la fronde pour garder  la Grèce dans le giron européen ; mais surtout, la Grèce a ouvert une brèche dans le sacro-saint tabou de l’annulation de la dette… l’alternative bientôt en Espagne, en Italie , en France remettra le couvert .

Mais... le bloc uniforme vert-de-gris des Banksters « les dettes c’est fait pour être remboursées avec intérêts » a été déchiré. Les partisans de l’éviction de la Grèce sont bien passés sous les fourches caudines de « l’OXI » grec.  Le chantage est fini ; l’Europe sera celle des peuples où ne sera pas !

Et comme ils ont tout compris....les eurocrates en remettent  une couche : faire comme si le référendum n’avait pas eu lieu. 

Tenter l’occupation de la Grèce pour se refaire: la Grèce doit abandonner sa souveraineté à travers des normes : « on décide à votre place et vous gouverner comme on vous le dit » ; ( avec un premier bémol cependant, pas de possibilité d’un gouvernement fantoche en vue : Tsipras a rallié à sa cause l’essentiel des partis grecs ). Mais la férocité des boches n’a d’égale que leur amnésie de leur propre dette de guerre et de la résistance du peuple grec ; ils en auront pour leur argent.

            Dans ce combat notre soutien inconditionnel à la Grèce pèsera.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Écologie
Planification écologique : un gouvernement à trous
Emmanuel Macron avait promis, pendant l’entre-deux-tours, un grand tournant écologique. Si une première ministre a été nommée pour mettre en œuvre une « planification écologique et énergétique », le nouvel organigramme fait apparaître de gros trous et quelques pedigrees étonnants.
par Mickaël Correia, Jade Lindgaard et Amélie Poinssot
Journal
Nouveau gouvernement : le débrief de Mediapart
Premier conseil des ministres du deuxième quinquennat Macron ce matin, marqué par l’affaire Damien Abad. Émission consacrée donc à notre nouveau gouvernement et à la campagne législative de ceux qui n’en font plus partie, comme Jean-Michel Blanquer, parachuté dans le Loiret.
par À l’air libre
Journal — Politique
Dans le Loiret, le candidat Blanquer rattrapé par son bilan de ministre
Parachuté dans la 4e circonscription du Loiret et libéré de ses fonctions ministérielles, Jean-Michel Blanquer fait face, pour la première fois, à la réalité d’une campagne de terrain. Lui qui souhaitait faire peau neuve en terre inconnue doit faire face à son bilan.
par Célia Mebroukine et Berenice Gabriel
Journal — Gauche(s)
David Guiraud, l’Insoumis « vu à la télé », en mission à Roubaix
Parachuté dans les Hauts-de-France, le jeune Insoumis use de sa notoriété médiatique pour tenter de ravir son siège à la députée macroniste sortante. Il fait valoir que, de la banlieue parisienne où il réside à l’ancienne cité textile, la misère n’a pas de frontière.
par Pauline Graulle

La sélection du Club

Billet de blog
Quartier libre des Lentillères : Construire et défendre la Zone d’Ecologies Communale
« Si nous nous positionnons aux côtés des Lentillères et de la ZEC, c’est pour ce qu’elles augurent de vraies bifurcations, loin des récits biaisés d’une transformation urbaine encore incapable de s’émanciper des logiques délétères de croissance, d’extractivisme et de marchandisation. » Des architectes, urbanistes, batisseurs, batisseuses publient une tribune de soutien aux habitants et habitantes du Quartier libre des Lentillères à Dijon.
par Défendre.Habiter
Billet de blog
Habiter
Les humains ne sont pas les seuls à « habiter » : pour les animaux aussi, c'est une préoccupation. Sous la pression économique, les humains n'abandonneraient-ils pas la nécessité d'«habiter » pour se résigner à « loger » ?
par Virginie Lou-Nony
Billet de blog
L'espace public, un concept « vide » ?
Comme le souligne Thierry Paquot dès l’introduction de son ouvrage, « l’espace public est un singulier dont le pluriel – les espaces publics – ne lui correspond pas. » Alors que le premier désigne grossièrement la scène du débat politique, les seconds renvoient à une multiplicité de lieux (rues, places, jardins, etc.) accessibles à tous et la plupart du temps relevant d’une propriété collective.
par Samuel PELRAS
Billet de blog
Raphaël Boutin Kuhlmann : « Les coopératives locales portent l'intérêt général »
Parti s’installer dans la Drôme en 2016, où il a fondé la coopérative foncière « Villages Vivants », Raphaël Boutin Kuhlmann est devenu une figure des nouvelles manières de faire territoire. Dans cet entretien, il revient sur la nécessité de penser autrement l’intérêt général et sur les espoirs qu’il place, face aux crises contemporaines, dans l’innovation et le lien dans les villages.
par Archipel des Alizées