ROSALUX | État d’urgence – Urgence des droits

Au nom de la sécurité, menaces sur les libertés et l’égalité

Après les attentats de 2015, faut-il sacrifier des libertés fondamentales, mettre la démocratie en danger ?

Faut-il inscrire l’état d’urgence dans la Constitution ? Instaurer d’urgence dans la Constitution ? Instaurer la déchéance de nationalité pour les binationaux et renier un des principes de la République ?

Faut-il aggraver encore le dispositif juridique en vigueur, au lieu de traiter les urgences sociales, économiques et environnementales ?

 

Rosalux : un autre monde est possible... écoutez-le !

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.