Le Labyrinthe du temps

En développement permanent depuis plus de dix ans, Le Labyrinthe du temps (LDT) est une œuvre technologique et polyartistique.

En développement permanent depuis plus de dix ans, Le Labyrinthe du temps (LDT) est une œuvre technologique et polyartistique, un jeu chaotique sur les mémoires, les espaces, les temps.

Dans un réseau labyrinthique polymorphe et enchevêtré, l’œuvre se croise, s'entrecroise, se décroise : arts numériques, mapping monumental, installations sonores et visuelles, sculptures 3D, musiques instrumentales et vocales avec électronique temps réel, partitions temps réel à la fois corporelles, textuelles, musicales, visuelles, interfaces numériques ludiques, créatives et pédagogiques « grand public » expliquant les enjeux de recherche, d’écriture et de développement technologique des programmes originaux du Labyrinthe.

 Actuellement (2019), le Labyrinthe est constitué :

 1. de satellites, œuvres indépendantes – mémorisation lente,

2. de grands cycles, performances spectaculaires temps réel (satellites combinés et fragmentés à de hautes vitesses) – mémoire chaotique voire oubli,

3. d'installations numériques interactives temps réel, le public acteur de son propre labyrinthe - mémorisation lente.

Selon le contexte, ces créations sont aussi associées à des réalisations "mixtes" polyartistiques avec la possibilité d'artistes professionnels musiciens, danseurs, comédiens (cf. l'historique des créations de LDT).

"Le tout" forme un environnement immersif labyrinthique multidimensionnel et polymorphe.

 Chaque création d'un Labyrinthe est unique et réalisée sur mesure selon tout type d'événement, de lieu et les moyens à disposition (définition d'un cahier des charges).

Toujours différente et d’architecture modulaire, LDT est spécifiquement conçu pour s'adapter, se développer et se réinventer sur l'instant, d'une petite forme optimisée pour un ordinateur type iMac, grand écran et vidéoprojecteur (utilisation du micro interne à l'ordinateur pour la transformation du son et de la webcam pour la captation du mouvement) à des formes monumentales.

Pour exemples, les différents lieux dans lesquels ont été créés ces dernières années des nouveaux labyrinthes : musées, salles de concert, projections monumentales sur bâtiment, projections extérieures sur grand écran, monuments historiques, cinémas, souterrain, halls institutionnels, auditoriums (cf. site menu "Description" pour l'historique des créations de LDT en images).

Une diversité de réalisations est encouragée lors d'une même création-installation : performances ponctuelles, installations algorithmiques temps réel entièrement automatisées ou interactives, conférences, ateliers de création...


Information complémentaire

Comprendre le Labyrinthe du temps

Le labyrinthe du temps : possibilités de réalisation, exemples de créations et photos (84 pages)

Dernière projection monumentale du Labyrinthe à l’international, avec le soutien de la France, photos agences de presse, télévisions, unes de presse (90 pages)

Extraits vidéo

Exemple d’installation « tout public » créative et interactive du Labyrinthe du temps, février 2019 : le public contrôle et invente le Labyrinthe du temps à partir d’un simple ordinateur IMAC (programmes originaux temps réel GERANDO CREATION, captation du mouvement, œuvres mixtes, traitement du son spatialisé autour du public..., mise en place technologique très simple)

Bande annonce, extraits de créations du Labyrinthe jusqu’à 2015

Exemple de création à l’international du Labyrinthe avec le soutien de la France, mapping monumental sur la tour Azadi à Téhéran (45 mètres de hauteur, place de 5 hectares), son original multipiste spatialisé autour du public (30 enceintes), 3 vidéoprojecteurs de 20 000 lumens chacun

Présentation des partitions algorithmique temps réel polyartistique offerte au "public artiste" (musique, danse, théâtre, image, son, transformation , algorithmes LDT)

Explication des partitions poly-artistiques temps réel du Labyrinthe, à la fois musicale, corporelle, textuelle, image, matrice de transformation sonore spatialisée : pour tout artiste souhaitant interagir avec le Labyrinthe (apporter instrument...)

Règles générales d'interprétation polyartistique (danse, théâtre, musique, technologies numériques) du Labyrinthe

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.