Stéphane Guitline
Professeur de Lettres
Abonné·e de Mediapart

4 Billets

0 Édition

Billet de blog 5 mai 2008

Une constante macabre…

Stéphane Guitline
Professeur de Lettres
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Ils étaient trois. Dans des positions différentes, l’un défendant un fief quasi inexpugnable, l’autre montant à l’assaut d’un bastion qui fut longtemps tenu par ses adversaires, le troisième cherchant à conserver la ville qu’il avait conquise il y a treize ans de cela. Au soir du second tour des municipales, tous trois ont connu un même sort malheureux : ils ont été battus, nettement, à Amiens, ou de très peu, comme à Périgueux ou à Pau. MM. Darcos, de Robien et Bayrou, alors qu’ils se sont côtoyés longtemps dans de mêmes gouvernements, qu’ils ont travaillé ensemble dans les mêmes ministères, alors même que leurs chemins politiques se sont séparés, ont partagé un sort électoral identique, comme ils ont partagé l’honneur et la lourde charge de diriger le Ministère de l’Education Nationale à des périodes différentes. Il ne s’agit pas ici de juger les campagnes électorales qu’ils ont menées, d’analyser les chausse-trapes que l’on a tendues sous leurs pas : faute de voter dans une de ces trois villes, il est difficile d’apprécier tous les éléments qui ont conduit à ces échecs, que d’autres se chargeront de commenter. Mais il faut bien constater, à l’aune des résultats du 16 mars que le fait d’assumer – ou d’avoir assumé- la direction du Ministère qui dispose du premier budget de l’Etat ne porte pas chance. Pas plus qu’à M. Glavany, ancien Secrétaire d’Etat chargé de l’Enseignement Technique, qui vient d’échouer nettement à Tarbes, alors même que la Gauche obtenait nombre de succès improbables dans des villes qui semblaient acquises durablement à la Droite. Seul, M. Goulard (anciennement à l’Enseignement Supérieur), à Vannes, échappe de justesse à l’hécatombe, parce que toute règle comporte des exceptions. Sans doute peut-on expliquer cette concomitance autrement que par un «signe indien», qui marquerait durablement les « patrons » de la rue de Grenelle : peut-être faut-il y voir un écho de l’importance accordée par les électeurs aux questions d’éducation, dont les effets sont assez facilement et rapidement mesurables par tous au quotidien ?
Quoi qu’il en soit, nul ne peut oublier que M. Jospin fut Ministre de l’Education Nationale (1988-1992), que Mme Royal occupa la fonction de Ministre de l’Enseignement Scolaire, et qu’ils échouèrent tous deux dans leurs tentatives d’accession à la magistrature suprême. Ces quelques rappels devraient sans doute pousser à relativiser le beau succès de M. Fillon (2004-2005) à Solesmes : il ne figurait qu’en sixième position sur la liste élue, et a peut-être échappé de ce fait à cette constante macabre…

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — International
Guerre d’Algérie : la parole aux héritiers
Elles et ils sont petits-fils et petites-filles d’indépendantiste, d’appelé, de harki, de pieds-noirs, de juifs d’Algérie, de militant à l’OAS. 
par Rachida El Azzouzi et Khedidja Zerouali
Journal — Économie
Chaos dans les aéroports : le symptôme d’une crise profonde
Alors que les salariés d’Aéroports de Paris entrent en grève, les délais et les annulations dans les aéroports devraient accompagner les voyageurs cet été. Une situation qui est le fruit des impasses d’un modèle dans lequel ce secteur s’est enfermé. 
par Romaric Godin
Journal
Paris rapatrie 16 mères ex-membres de l’État islamique et 35 mineurs détenus en Syrie
La France récupère 51 de ses ressortissants qui étaient détenus dans un camp du nord-est de la Syrie depuis la chute de Daech. Uniquement des femmes, anciennes membres du groupe terroriste et leurs enfants, dont sept orphelins.
par Céline Martelet, Hussam Hammoud et Noé Pignède
Journal — Violences sexuelles
Le youtubeur Léo Grasset est visé par une plainte pour harcèlement sexuel
La vidéaste Clothilde Chamussy, de la chaîne « Passé sauvage », accuse l’animateur de « DirtyBiology » de harcèlement sexuel. Il est mis en cause par sept autres femmes pour violences psychologiques, sexistes et sexuelles. Il « conteste totalement les accusations » relayées à son encontre.
par Sophie Boutboul et Lénaïg Bredoux

La sélection du Club

Billet de blog
RN-LREM : Après le flirt, bientôt un enfant ?
Rassemblement national et Marcheurs ! flirtent juste, pour l’instant. Mais bientôt, ils feront un enfant. Bientôt, le système y verra son issue de secours. Bientôt, se dessinera la fusion du projet « national-autoritaire » et « euro-libéral ». Comment y répondrons-nous ?
par Ruffin François
Billet de blog
par Fred Sochard
Billet de blog
Macron triomphe au Palais Garnier
Depuis sa réélection à la présidence de la République, Emmanuel Macron est plongé dans une profonde mélancolie. La perte de majorité absolue à l’Assemblée nationale n’a rien arrangé. Au point qu’il est question d’un « homme en fuite ». Et s’il s’était réfugié, juste à côté, au Palais Garnier ?
par Paul Alliès
Billet de blog
Voilà comment Jupiter a foudroyé Jupiter !
Emmanuel Macron a sans doute retenu la leçon de Phèdre selon laquelle « Jupiter nous a chargé de deux besaces : l’une, remplie de nos fautes, qu’il a placée sur le dos ; l’autre contenant celles d’autrui, qu’il a pendue devant » : les siennes, il les a semées et les sème encore …
par paul report