Dans le PLUi HD où sont les citoyen-nes ? L’exemple de Grand Chambéry

Le Plan Local d’Urbanisme Intercommunal Habitat et Déplacements est un cadre légal offert aux agglomérations pour tracer un plan politique sur 10 à 15 ans dans le domaine de l’urbanisme, de l’habitat et des déplacements. Alors que ce cadre est structurant pour le futur des agglomérations, quelle est la place faite aux citoyen-nes pour son élaboration ? L'exemple de Grand Chambéry

Le temps de « concertation » avec les citoyen-nes dans la phase d’élaboration d'un PLUi HD se résume à l’enquête publique. Tous les citoyen-nes de l’agglomération sont invité-es à faire des remarques via un registre dématérialisé (ou dans des mairies) sur les documents présentés.

Les différents documents répondent à un formalisme légal qui alourdit la lecture : le PLUi HD de Grand Chambéry comporte ainsi plusieurs dizaines de documents qui font au total plus de 3600 pages avec de nombreux termes techniques. Par exemple, dans les déplacements le terme « modes actifs » (par « mode actif » comprendre marche et vélo) est une litanie qu’on retrouve dans tous les documents (Evaluations, justification, PADD, POA, OAP) associé à de bonnes intentions "les promouvoir". La déclinaison des noms des documents expriment à elle seule l’opacité de ces documents. Mais si on cherche des études d’impact sur les flux de déplacements des politiques en faveur des « modes actifs », si on cherche un plan détaillé de mise en place de ces modes actifs, bref si on cherche à visualiser réellement ce que seront "les modes actifs" dans 10 ans à Chambéry, c’est beaucoup plus flou.

Alors que l’enquête publique se clôture le 8 août 2019 – en plein été (sic) – près de 1200 observations ont été faites par des citoyen-nes. Même si des observations sont le fait de propriétaires (environ 20%), les autres contributions montrent qu’au-delà du repoussoir administratif, il y a bien une envie des citoyen-nes de participer à ce que sera leur futur. Le Mouvement Citoyen du Grand Chambéry a, par exemple, mis en ligne plus d’une centaine de questions au sujet du PLUi HD de Grand Chambéry pour aider les citoyen-nes à s’intéresser à des points concrets (https://chambecitoyenne.fr/public/PLUi_HD).

Tout au long du processus des réunions publiques ont été organisées et peu de citoyen-nes se sont déplacé-es… À l’heure de la déshérence des Politiques, il est temps de remettre en question ce cadre légal pour mettre en place une vraie co-construction, temps de donner aux citoyen-nes un cadre adapté pour leur permettre de donner des avis qui s’avèrent très souvent pertinents. Espérons que les municipales de 2020 puissent mettre en avant ces listes citoyennes qui prolifèrent partout en France !

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.