Photographie : le retour sur PAN ! de Dom Garcia

 C'est l'histoire d'un lieu. Un squat, 45, rue du faubourg du Temple, à Paris 10 : Le Cercle PAN ! De janvier 2007, à juillet 2009, Mathilde Tixier et Mathieu Diebler, y ont organisé, une fois par mois, le dimanche soir, des happenings. Soirées ivres et libertaires, où s'entremêlaient expositions, lectures, et concerts. Dans un très beau livre, le premier d'une série éditée par Le Cercle PAN !, Dom Garcia, retrace, en portraitiste sensible, à travers une cinquantaine de photographies, noir et blanc, l'énergie et l'émotion de ces soirées hors normes. Il en saisit les instants de grâce, d'extase, de transe même. Les moments d'hébétude, ceux où ça flanche, également. Avec tout le talent, et le regard du photographe, il montre ce que les autres ne voient pas. Là, où l'art et la vie ne font qu'un. "Dans les jardins des vies de nos visiteurs, de nos amis et dans nos propres verdures, écrit Mathieu Diebler dans sa préface, nous avions semés les roses rouges au parfum d'interdit que nous récolterions, éphémères, chaque rose serait une nuit, charmante, et, si leur vie cessait au petit matin, leur éclat durerait : le souvenir de ces roses flottent, parfois même si la fleur a donné l'asile à un nouvel amour, le visage de ce souvenir est intacte, il brille."

Stéphane Vallet

Dom Garcia, Pan !, préface de Mathieu Diebler, Éditions du Cercle Pan/Dom Garcia.

Photo de couverture : Mathilde Tixier par Dom Garcia.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.