Le cocktail de Cerises - 13 janvier 2017

Image de la semaine

Passer l’hiver et revoir un printemps…

cocktail310-fourmidiable

« Un projet hors norme car il réunit ce qui ne devrait jamais être dissocié : l'art et le local ! l'éducation et la fête ! l'implication bénévole et le savoir-faire professionnel ! tout ceci dans un monde rural à réenchanter ! ». Y ont été créés des spectacles que certains d’entre vous ont aussi pu voir dans leurs villes ou à Avignon, qui continuent de tourner : L’Héritage et La Coopérative. Aujourd’hui en péril, le Fourmidiable se restructure et lance une pétitionet une campagne de promesses de dons. Plus sur communistesunitaires.net, rubrique "Bataille démocratique".

Les brèves

* Dérive. La semaine passée, Charlie Hebdo a publié un entretien avec Gilles Kepel. Titré en Une "Le concept d’islamophobie joue un rôle essentiel dans le Jihad", il peut se résumer à cette phrase : « (…) la lutte contre l’islamophobie joue un rôle essentiel, puisqu’elle a pour objectif de victimiser une population, en la soudant, autour de cette victimisation, dans une communauté que la mouvance islamiste veut contrôler ». Et le directeur de la chaire Moyen-Orient-Méditerrannée à l’Ecole normale supérieure, commentateur médiatique des attentats islamistes, de relier cette "analyse" à une (prétendue) nouvelle tentative d’envahissement de l’Europe par l’Islam, après l’échec des vagues - heureusement jugulées ! - de 732 et de 1683. Pendant que l’auteur de ces élucubrations écoule ses livres, diffusant la logique mortifère subie par toutes les communautés discriminées (qui consiste à attribuer aux victimes la responsabilité des violences qu’elles subissent), les agressions islamophobes continuent.

* Zone d’énervement prioritaire. En colère, les parents et personnels des lycées exclus des Zones d’éducation prioritaire (devenus Réseau, REP), avec tout ce que cela signifie en personnels, nombre d’élèves par classe, etc. Grèves, manif, ainsi au Lycée de l’Estaque, à Marseille. La ministre renvoie... au prochain quinquennat. Voir le communiqué d’Ensemble ici.

* Sérieuses inquiétudes. Si l’équipe d’animation de l’appel "En 2017 faisons front commun" se félicite de la multiplication des initiatives locales dont « l’ampleur témoigne de l’aspiration au plus large rassemblement possible », elle émet cependant de sérieuses inquiétudes quant à « la volonté du Parti communiste et de la France insoumise de créer les conditions d’une véritable dynamique politique » et demande « aux dirigeants de ces deux forces politiques de prendre enfin résolument le chemin du rassemblement, condition de l’espoir et du succès. » Le communiqué du 12 janvier est ici. https://www.frontcommun.fr/appel-en-2017-faisons-front-commun-communique-12-janvier-2017/

Paru dans Cerises n°310, 13 janvier 2017

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.