Pourquoi j'aime les cerises

Pourquoi j’aime les cerises ?

D’abord, parce qu’elles sont rouges. C’est de naissance : j’aime le rouge !

Mais j’aime les cerises vertes aussi. Parce que je sais qu’elles deviendront rouges. Et j’aime bien aussi quand il y a un peu de jaune ou de blanc comme les bigarreaux. J’aime moins quand elles sont roses et acides, comme les Montmorency. Alors je les plonge dans l’alcool pour leur donner et me donner plus de tonus.

Pourquoi j’aime Cerises ?

Parce que, au-delà du quotidien des news, des mails, des textos, des tweets, des messages de tous poils, j’aime bien monter, monter comme la petite bête, ou comme quand, enfant, je rêvais que je volais et que je franchissais tous les obstacles sans peine.

Aujourd’hui, je suis grand, et je sais que ce quotidien pèse lourd sur nos ailes qu’elles soient grises ou non. D’autant qu’on nous répète que nos rêves sont impossibles… Mark Twain écrivait: «Ils pensaient que c’était impossible, alors ils l’ont fait». Même si la formule m’est assez sympathique, je préfère, moi, savoir ce qui est possible, et pour cela, le faire… ou contribuer à le faire.

Et voilà pourquoi, avec d’autres, je veux de futures saisons de Cerises.

André-Pacco

Paru dans Cerises le 24.09.18

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.