Sylvain Nandan
Enseignant TZR
Abonné·e de Mediapart

30 Billets

3 Éditions

Billet de blog 3 déc. 2016

Sylvain Nandan
Enseignant TZR
Abonné·e de Mediapart

Criminalité fiscale

Les fraudes à la TVA en France représenteraient une perte pour les recettes de l’État d’au moins 14 milliards d’euros par an, soit environ 10 % de ce qu'elle génère (chiffres de la Commission Européenne). Selon un rapport de Solidaire-Finances Publiques de 2013, le montant total « des différentes formes d'évitements illégaux de l'impôt » est compris entre 60 à 80 milliards d'euros chaque année.

Sylvain Nandan
Enseignant TZR
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Campagne d'Attac France contre l'évasion fiscale (2016) © Attac France

Dans cette émission d’une demi-heure proposée par la FGTB wallonne et produite par le Centre d'Education Populaire André Genot (CEPAG), Monique Pinçon-Charlot et Michel Pinçon, tous deux sociologues à la retraite et anciens directeurs de recherche au CNRS, reviennent sur leur vingt et unième ouvrage écrit en commun, Tentative d'évasion (fiscale), paru chez Zones en 2015.

Dans ce livre, le couple aborde, par l’exemple de la France et de la Suisse notamment, les circuits de contournement des impôts mis en place par des institutions banco-financières transnationales, avec la complicité de nombreux États, à travers la corruption d’une grande part de bureaucrates, la complaisance de la justice internationale et la préservation du système triangulaire secret bancaire/trust/société offshore.

C’est justement sur cette triangulation que porte A Leak In Paradise (2015), le premier film documentaire de David Leloup, journaliste et cinéaste belge, présent également dans cette émission. Portant à l’écran l’histoire de Rudolf Elmer, un ancien banquier devenu lanceur d’alerte en fin de carrière, il raconte comment son film documentaire lui permet à présent d’envisager le laxisme de l’État belge vis-à-vis de l'évitement fiscal.

Regards, avec Monique Pinçon-Charlot, Michel Pinçon et David Leloup © Emission REGARDS

Quelques ouvrages de Monique Pinçon-Charlot et Michel Pinçon :

Voyage en grande bourgeoisie, Paris : Presses universitaires de France, coll. « Sciences sociales et sociétés », 1997.

Les Rothschild. Une famille bien ordonnée, Paris : La Dispute, 1998.

Nouveaux patrons, nouvelles dynasties, Paris : Calmann-Lévy, 1999.

Le Cas Pinochet. Justice et politique, Paris : Syllepse, coll. « Arguments-Mouvements », 2003.

Le Président des riches. Enquête sur l'oligarchie dans la France de Nicolas Sarkozy, Paris : La Découverte, 2010.

La violence des riches - Chronique d'une immense casse sociale, Zones, 2013.

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

À la Une de Mediapart

Journal — International
Opération « Sauver Sarko » : un diplomate libyen rattrapé par la justice
Un diplomate libyen en lien avec les services secrets français a été mis en examen pour « corruption de personnels judiciaires étrangers ». Il a reconnu avoir servi d’intermédiaire pour essayer d’obtenir la libération d’un des fils de l’ancien dictateur libyen Mouammar Kadhafi dans le but de servir les intérêts de Nicolas Sarkozy.
par Fabrice Arfi, Karl Laske et Antton Rouget
Journal
Grève à la SNCF : la mobilisation des contrôleurs bouscule les syndicats
Après un premier week-end de grève remarqué, les contrôleurs SNCF menacent de remettre le couvert pour les fêtes de fin d’année si la direction n’accède pas à leurs demandes. Parti d’un collectif « apolitique », ce mouvement déborde les organisations syndicales.
par Khedidja Zerouali
Journal — Politique
Au PCF, l’opposition à Fabien Roussel fait entendre sa voix
Après un Conseil national tendu, le projet de la direction du parti communiste pour le prochain congrès n’a obtenu que 58 % des suffrages exprimés. Un appel signé par trente-cinq cadres critique une perte de boussole idéologique. Un événement, dans un parti aux habitudes légitimistes. 
par Mathieu Dejean
Journal — Discriminations
Dans les hôpitaux de Strasbourg, l’aumônerie musulmane a la portion congrue
Les différentes aumôneries des Hôpitaux universitaires de la capitale alsacienne disposent de moyens humains et matériels très disparates, qui laissent le sentiment d’une inégalité de traitement. Côté musulman, l’unique salariée a été privée de son bureau individuel.
par Guillaume Krempp (Rue89 Strasbourg)

La sélection du Club

Billet de blog
Dominique Blanc porte haut « La douleur » de Marguerite Duras
L’actrice dit vouloir jouer encore et encore ce spectacle, « jusqu’ au bout ». Elle a raison. Ce qu’elle fait, seule en scène, est indescriptible. Thierry Thieû Niang l’accompagne dans ce texte extrême de Marguerite Duras créé sous le direction de Patrice Chéreau il y a bientôt dix ans.
par jean-pierre thibaudat
Billet de blog
Jean-Charles Richard et autres héros du jazz
Sur l’album L’Étoffe des Rêves, le saxophoniste Jean-Charles Richard converse avec le pianiste américain de jazz Marc Copland. La vocaliste Claudia Solal et le violoncelliste Vincent Segal les rejoignent. L’entente des deux leaders, le talent apporté par leurs renforts, façonnent un univers harmonique enchanteur. Et délivre, cet automne, un concert réel comme un songe.
par BRUNO PFEIFFER
Billet de blog
Sans couronne se relever
Au cours de sa formation théâtrale, Suzanne de Baecque répond à un travail d’immersion en s’inscrivant au concours de Miss Poitou-Charentes. Avec Raphaëlle Rousseau pour complice, elle narre son expérience à partir des coulisses, observant ses concurrentes, les racontant pour mieux donner naissance à « Tenir debout », docu-fiction entre rire et larmes, premier spectacle magnifique.
par guillaume lasserre
Billet de blog
L’art nous empêche-t-il de construire un monde meilleur ?
L'art peut-il être un outil politique pour surmonter les crises environnementales et sociales que nos sociétés traversent ? A-t-il vraiment le pouvoir de créer de nouveaux récits pour amener une mutation profonde et nécessaire ? Non. Car dans un monde profondément individualiste, l'art est fondamentalement du côté des forces réactionnaires.
par Sébastien Piquemal