Nine young children killed: The full details of botched US raid in Yemen

C'est la première du genre. Cet article [en anglais] relate comment s'est déroulée l'intervention au sol de l'armée étasunienne au Yémen le 29 janvier dernier, cinq jours après la prise de fonction du président Trump.

https://www.thebureauinvestigates.com/2017/02/08/nine-young-children-killed-full-details-botched-us-raid-yemen/

L'article a été co-écrit par Namir Shabibi (GB) et Nasser Al Sane (Yémen).

Une cinquantaine de soldats se seraient déployés en pleine nuit pour abattre un membre d'AQ (Qasim al Raymi). Résultats : 25 civil-es ont été assassiné-es selon les villageois ; parmis lesquel-les huit femmes dont une enceinte et neuf enfants. Nasser Abdallah Ahmed al Dahab, 12 ans, Ahmed Abdelilah Ahmed al Dahab, la première victime du commando, -il a été tué d'une balle dans la tête-, 11ans, Nawar Anwar al Awlaqi, 8 ans, Khadija Abdallah Mabkhout al Ameri, 7 ans, Mursil Abedraboh Masad al Ameri, 6 ans, Hussein Mohammed Abdallah Mabkhout al Ameri et Halima Hussein al Aïfa al Ameri, tous deux âgés de 5 ans, Aisha Mohammed Abdallah al Ameri, 4 ans, et Asma Fahad Ali al Ameri, âgée de 3 mois.

Malgré ces décès, la perte d'un militaire et d'un hélicoptère, ainsi que l'absence de l'homme qui était à l'origine la cible recherchée, Sean Price, l'attaché de presse du président républicain, a estimé que l'opération était un « succès ».

Sean Price, à propos de la mort de William Owens (Navy) et de l'opération menée au Yémen © Brandon Mitchell

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.