Santé: la pompe à flouze...

Y’a un truc qui m’court sur la fève depuis 25 piges.

L’hosto a toujours eu pour mission de pas faire de distinctions entre les patients. L’a toujours prôné l’hospitalité en coquant un toit aux SDF et en mettant pas à l’amende les familles sans artiche. Et ça, depuis des lustres. Ben aujourd’hui, quand t’as ton dabe qu’est dans un paddock et que tu veux passer la noire avec cézig, ben tu dois raquer (ça fait un sacré bail que j’vais au schproum sur le sujet). Tu raques aussi pour la téloche (liaison fournie pas l’hosto et gérée par une boîte privée, comme pour le grelot).

Vraiment, j’en ai ras le front de cette crêmerie qui permet aux enfoirés de capitalistes de faire de l’oseille sur le dos des malades !!!
La mission de service public a bien perdu de son sens depuis que Tonton et sa clique ont instauré la réforme de la santé en 1983 !
J’ai honte de bosser dans cette taule (la santé publique) qui participe elle-même à sa destruction !

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.