Touché.e.s... Coulé.e.s !!!

 

À Riom, le bled où c'est qu'ma brune elle crèche, y'a un rade qu'est lourdé comme les autres depuis le début de la fête du slibard du père Jupiter et sa horde. Ce troquet, j'aimais bien aller y poser mon cul en terrasse (même en hiver). Le Central Bar qu'y s'appelle.

Sis au "coin des taules" (c'est le blase du quartier, certainement à cause qu'il est pas loin de la centrale) dans une rue semi-piétonne, c'était le rendez-vous des riverains. T'y trouvais toutes sortes de philosophes. Des qui te r'faisaient le monde après quelques godets de blancs limés? T'avais les ceusses qu'y z'éclusaient fissa pour aller apporter le brignolet à Bobonne. Souvent, tu retrouvais des militants ou des syndicalistes, à l'apéro, qui "croisaient le fer" avec les habitués de la taule et s'interrompaient parfois pour jacter grosses cylindrées avec les motards qu'avaient pas non plus oublié d’être des piliers du zinc (en toute sobriété, évidemment!!!). Pis dans toute cette vie, t'avais les voisins qu'ont des bouclards à côté, qui rapportaient les tasses et les baquets que le taulier leur avaient servi dans leurs estancos (ou bien qu'y z'étaient venus chercher pendant un moment de répit commercial).

Pourquoi j'te cause de tout ça? Parce que j'ai appris aujourd'hui que le boss de cette turne a bouffé la grenouille pendant que les veaux franchouillards s'agglutinent dans les parcs à beaufs que sont les baraques à nippes et autres temples de l'hyper-consommation!!!

Bon, je sais, c'est pas la culture (j'en avais déjà dégoisé ici pour gueuler tout mon mépris pour cette dictature) mais c'est la vie de quartier qui se barre en sucette à cause d'un petit chef de rayon qui connaît rien à la vie et qui piétine sans honte et avec le plus grand des mépris le peuple qui l'a élu (par défaut certes mais quand-même...) et qu'il doit servir et représenter.

Bref, quand on en aura fini avec cette équipe de branle-manettes, faudra leur demander des comptes. Y'a pas de raison que ces résidus de fond de cuve s'en tirent sans bobo!!!

central-bar
macron

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.