Faut arrêter de jouer avec la santé de la santé!!!

Y'a un truc qui qui me broie les rouleaux. Chais pas si c'est l''âge, l'ancienneté ou le bordel ambiant mais j'en ai ma claque. Je tafe dans un service où c'est qu'on était jouasses de se casser le bonnet pour des patients qu'avaient tout à gagner à se faire hospitaliser chez nous (maladies infectieuses et tropicales). Pis un beau jour, on annonce aux docs du bousin que s'y veulent pas que leur turne soit dispatchée sur tous les services de la crèmerie (l'ensemble du CHU), ben faut qu'y z'accèptent d’ouvrir 4 lits de soins continus (le merdier de la réa mais sans le staf qui va avec; juste les machines et deux ou trois clampins comme mézig qu'assurent le service minimum pour des patients qui risquent gros si on se plante, à savoir qu'on n'est pas formés pour). Et en plus de ça, on nous a fourgué 2 lits de plus en hospit' d'infectieux et tout ça avec un effectif supplémentaire restreint pour tout assurer (3 infirmières de jour, deux de nuits, 3 aide-soignantes de jour et 0 de nuit). Et tout ça avec un effectif de base qui était déjà au MINIMUM LÉGAL.
Chais pas si vous pigez le merdier... Ça veut dire que si un membre de votre famille devait être hospitalisé chez nous, il serait en DANGER. Bon, ce qui rassure, c'est que c'est pire dans le privé; chez ces glandus, on en vient à privilégier le soin en fonction des moyens financiers des familles...
Bref, tout ça pour dire que tout ce pour quoi se sont battus nos aînés est entrain de se faire laminer sévère. J'VEUX PAS VOUS INFLUENCER DANS VOS PERSPECTIVES DE VOTES MAIS SI VOUS FAÎTES PAS GAFFE POUR QUI VOUS VOTEZ, VOUS POURREZ PAS DIRE QUE VOUS PARTICIPEZ PAs A LA MORT DU SERVICE PUBLIC!!!
Bon, sur ce, je vais me pager parce que ce soir, j'y retourne (et toujours avec la même niaque). PENSEZ BIEN À CE SERVICE PUBLIC QUE VOUS FINANCEZ ET QUI VOUS EST VOLÉ PAR VOS GOUVERNANTS..
.

hosto-en-ruine

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.