Calife.s à la place du calife!!!

Ça fait six macotins que je tchatche sur une page Facebook de fans d'Audiard. J'm'y sens comme chez moi mais y'a toujours des marbrés qui viennent te la faire à l'envers en chourant le costard des tauliers. Et là, j'me poile velu (sans jeu de mots)

"Ici, c'est une page pour rigoler", "On est bien loin d'Audiard", "Allez sur d'autres groupes dédiés à la politique", etc, etc, etc...


Hey, les pouilleux, faudra voir à vous calmer!!!
De tous les cramés qui chialent, y'en a pas un seul qui bite la jactance de Geka et de Genevieve (les darons du merdier).
Si y'a pas désir de trollage, c'est que j'y pige que fifre! Franchement, y'a des salades de salsifis qui s'perdent!!!
Faut t'le juter dans quel dialecte? Dans ce claque, y'a une règle: si t'es pas jouasse, tu caltes... T'as vu où qu'on peut faire sa loi dans une bringue où c'est qu'on t'invite gentiment (et en plus tu te pointes sans les roteuses, c'est pas poli)?

la baffe du jour, chapitre 3 © flahony

Bon, à part ça, chais qu'y a des donneuses qu'ont balancé quelques posts à mézig aux modos du bousin (le dernier c'est çui avec la photo du sac-à-caca). Comment que j'ai été affranchi? Pas compliqué: j'avais fait un double de ce papelard sur ma page perso (verrouillée) et l'a pas été cloqué... Déduction, tête de nœud? Des poucaves comme toi vont baver dès qu'y a un truc qui les débectent et qu'leurs bastos transpercent pas le blindage...


Comme ça s'arrêtera jamais, j'crois que j'vais y rester; c'est du p'tit lait c'qu'on ligote là-bas...

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.