Ces réacs d'un nouveau genre.

Ça fait des piges que j'ai des hannetons qui me taraudent la soupente. Si chais pourquoi ? Assurément, mon adjudant ! Depuis plus d'un quart de siècle, au lieu de foutre un patin devant l'autre, c'te société de cloportes régresse à vue d’œil.

Tout ce qui faisait la fierté de nos anciens, les « grèves joyeuses », l'abolition de la peine de mort, la légalisation de l'avortement, la parité, la « dépsychiatrisation » de l'homosexualité ou même les 35 heures, tout ça, c'est comme si t'avais chanté la messe à l'oreille d'un sourdingue. Aujourd'hui, les morveux qui sont plus vieux que leurs ancêtres sont légion. On a même l'impression qu'y mènent la danse, ces puceaux! Bon, j'avoue qu'y sont les chiards des ceusses qu'on combattait quand on avait leur âge (les réacs, les mous du gland) mais nous, on contestait l'autorité parentale !!! Eux, qu'est-ce qu'y branlent, à part répéter comme des perroquets les discours de leurs darons ?

Alors c'est vrai qu'y z'ont toujours besoin d'être contestataires mais de nos jours, plutôt que de « tuer le paternel » y dézinguent le prof, l'administration et leur militantisme fait du rétropédalage. Tu les mords même envoyer dinguer à la galetouse le savoir des enseignants. Très souvent, certains leur récusent le droit d'enseigner. Tiens, ça me rappelle l'histoire de cette prof de français d'origine tunisienne. Un jour, un des mioches de sa classe l'a filmée en plein cours et l'a montrée à ses vioques. Ben tu l'crois ou pas mais ces faisandés du bulbe y z'ont publié la vidéo sur les réseaux sociaux avec cette légende : « Elle enseigne le français dans un collège français et elle est même pas française ! ».

Bon, je vais pas te faire le catalogue des idées moisies que des boutonneux me balancent à longueur de temps sur les zéros siossios. J'avais simplement envie de dégoiser sur ces réacs d'un nouveau genre.

Sur ce, bonne bourre et méfie-toi de la reddition !

reac

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.