Racisme à l'hôpital

Je sais que j'ai choqué certaines âmes sensibles en évoquant le racisme de mes collègues soignant.e.s. Et à chaque fois que j'ai osé en parler autour de moi, j'ai senti le poids de la suspicion...

Je sais que j'ai choqué certaines âmes sensibles en évoquant le racisme de mes collègues soignant.e.s. Et à chaque fois que j'ai osé en parler autour de moi, j'ai senti le poids de la suspicion. Mais qui est donc ce type qui ose dire que celles et ceux que l'on a applaudi tous les soirs à 20 heures, sont des monstres?

Depuis presque 30 ans, je lutte au quotidien pour que cessent ces discriminations en milieu hospitalier. Même lorsque je travaillais en psychiatrie, j'ai dû taper du poing sur la table pour qu'on ne parle plus de "syndrome méditerranéen" (j'avais deux ou trois médecins de mon côté)...

Et aujourd'hui, sur France Inter, dans l'émission "Grand bien vous fasse", à 41 minutes, le médecin et chroniqueur Baptiste Beaulieu "me donne raison" (surtout en conclusion de sa chronique)... C'est vrai qu'il ne parle que du corps médical, mais si les médecins peuvent être racistes, il est logique que leurs équipes adoptent leurs travers... De plus (je le cite): "S’il y a bien un sujet médical qu’on aborde malheureusement trop peu dans nos médias, c’est d’interroger l’idée absurde selon laquelle dès qu’un soignant enfile une blouse il se sépare de ses biais et de ses stéréotypes sur les personnes qui ne sont pas comme lui : précaires, noirs, femmes, gays, handicapés, trans etc."...

J'espère que cette chronique sera relayée par les syndicats hospitaliers...

À réécouter ici (la chronique en question commence vers 41 minutes): https://www.franceinter.fr/emissions/alors-voila/alors-voila-30-novembre-2020

 

racisme-a-lho-pital

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.