Censure

Je sais que les temps sont durs ,moi même je ne vais pas mettre  plus de 20€ (peu de solidarité dans ce monde et énormément à faire!) mais peut-être qu'après avoir lu cet article vous auussi allez contribuer  à ce qu'on nous cache plus la vérité sur ces élevages qui sont des camps d'extermination!(pour les carnivores merci de passer vôtre chemin).Les animaux comptent sur vous: d'avance merci!!!

 

Appel à soutien

Chers amis, chères amies,

Nous avons besoin de votre aide.

La justice vient de condamner L214 à payer une somme conséquente à deux élevages de poules pondeuses en batterie pour « atteinte à la vie privée ».

Qu'en est-il ? Voici les faits :

Il y a quelques mois, L214 reçoit deux témoignages vidéo. Ce sont deux élevages en batterie, des bâtiments gigantesques comptant des milliers de poules enfermées dans des cages non conformes à la réglementation. L'un se trouve en Saône-et-Loire, l'autre dans l'Ain.

Conformément à notre mission de protection animale, nous en informons les autorités vétérinaires et demandons aux élevages de corriger la situation. Nous avertissons également les supermarchés qui commercialisent ces œufs, notamment Carrefour, Super U et Monoprix.

En réponse, les deux exploitants assignent L214 en justice, au motif que les images ont été obtenues sans autorisation.

Juillet : la justice tranche... en faveur des éleveurs. Nous recevons l'interdiction d'utiliser les images et de les porter à la connaissance du public. De surcroît, L214 est condamnée à payer des réparations financières aux deux élevages.

Pourtant, des rapports d'inspection vétérinaire font eux-mêmes état de non-conformités. Pourtant, au moment où je vous écris, des poules sont en souffrance et il nous est défendu d'agir pour elles.

Quelle justice ordonne de fermer les yeux sur la détresse d'êtres vivants ?

Si vous pensez qu'on ne peut rester sans réagir, vous avez la possibilité de nous y aider : L214 a fait appel de la décision mais à ce jour, le jugement et l'appel de notre condamnation s'élèvent déjà à plus de 6000 €.

Nous faisons appel à votre générosité pour nous aider à couvrir ces frais.

 

Quel que soit le montant de votre soutien, il nous permet d'agir de notre mieux pour les animaux. Battons-nous pour ces poules et notre liberté d'informer.

Merci d'être aux côtés des animaux,


Brigitte Gothière,
Co-fondatrice de L214

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.